Partager :

Les entreprises spécialisées dans la santé, la cybersécurité et le télétravail ont particulièrement prospéré pendant la pandémie.

En Israël, une poignée de sociétés ont bénéficié de la majeure partie des investissements réalisés, entre autres les assurances Next, la société de cybersécurité Snyk, deux start up spécialisées dans les paiements numériques et la préparation des fiches de paie par traitement numérique, une start up dédiée à un meilleur suivi des malades du cancer grâce à un système de contrôle des mutations et des médicaments et une start up spécialisée dans la reconnaissance faciale.

LE PLUS.  En dépit du coronavirus, les start up israéliennes ont engrangé des milliards de dollars d’investissements.

Le montant des investissements en 2020 atteignait environ $10 milliards, une somme qui sera sans aucun doute atteinte voire dépassée en 2021 malgré les graves problèmes auxquels le monde est confronté depuis le début de la pandémie.

En septembre dernier, les start up ont récolté 1,1 milliard de dollars, la plus forte somme jamais investie en un mois dans des entreprises israéliennes de haute technologie et ceci compte non tenu des montants reçus par certaines sociétés qui ne communiquent pas sur leurs investissements. On peut donc raisonnablement supposer que les chiffres réels sont encore supérieurs à ceux publiés.

Partager :