Partager :

Chypre et Israël sont parvenus à un accord sur les lignes directrices sur la base desquelles les sociétés opérant dans les champs gaziers Aphrodite et Yishai pourront entamer des négociations pour leur exploitation commerciale. C’est ce qu’ont annoncé mardi à Chypre les ministres de l’énergie de Chypre et d’Israël, Natasa Pilides et Yuval Steinitz.

Dans ses déclarations, la ministre chypriote a remercié son homologue israélien et son équipe pour les discussions très constructives qu’ils ont eues au cours des dernières 24 heures, affirmant qu’en très peu de temps, ils ont réussi à faire des progrès significatifs sur toutes les questions bilatérales, mais surtout sur les discussions concernant Yishai et la question du champ gazier d’Aphrodite, une question qui affecte les ZEE des deux pays.

Elle a ajouté qu’ils se sont mis d’accord sur un cadre selon lequel les entreprises impliquées dans ce projet auront des directives spécifiques concernant les discussions qu’elles auront pour résoudre la question entre elles dans un délai donné.

De son côté, Yuval Steinitz a déclaré que cette visite d’un jour avait été très fructueuse. Il a déclaré que « finalement, après des années de pourparlers et de négociations interminables et infructueux, nous pensons avoir fait un progrès significatif, peut-être même une percée ». Il a expliqué que l’idée générale est que les deux gouvernements permettent aux entreprises impliquées de part et d’autre de la ligne de démarcation entre les zones économiques exclusives de Chypre et d’Israël de s’asseoir ensemble pendant les six prochains mois et d’essayer de trouver des accords commerciaux entre elles qui seront ensuite soumis à l’approbation des deux gouvernements.

Notant qu’ils doivent encore finaliser certains détails dans les documents, il a exprimé l’espoir que, dans un délai très court, ils seront en mesure d’inviter les entreprises des deux parties à s’asseoir ensemble avec la permission et l’approbation des gouvernements israélien et chypriote.

Le responsable israélien a également déclaré qu’il était très symbolique que sa première visite à l’étranger depuis la pandémie soit à Chypre, la qualifiant de « nouvelle preuve des relations très étroites entre nos deux pays. »

Source : World EinNews & Israël Valley

Partager :