Partager :

Le nombre de personnes autorisées lors de grands rassemblements pourrait être prochainement revu à la hausse

Avec un taux de contamination en baisse ces derniers jours, le ministère israélien de la Santé pourrait assouplir certaines restrictions mises en place afin d’enrayer la propagation du Covid-19, rapporte mardi soir Channel 12.

Selon la chaîne, le nombre de personnes autorisées lors de grands rassemblements – comme des événements sportifs – pourrait être revu à la hausse.

Des responsables du ministère ont expliqué au média que le nombre de personnes autorisées pourrait être augmenté de 25% dans des grandes salles.

Selon le rapport, les stades, les lieux culturels et les hôtels pourraient également accueillir plus de personnes dans une dizaine de jours, à condition qu’ils soient détenteurs du « passeport vert », prouvant que son titulaire a reçu les deux doses du vaccin contre le coronavirus.

Les discothèques, quant à elles, ne pourront toujours pas rouvrir leurs portes en raison de leur petite taille.

« Je suis satisfaite de la réouverture générale de l’économie », a déclaré dans le même temps Sharon Alroy-Preis, responsable des services de santé publique au sein du ministère de la Santé, à la radio militaire, indiquant que « le nombre de décès était en baisse », prouvant que « les vaccins fonctionnent ». i24News (Copyrights)

Israël a vacciné lundi son cinq millionième citoyen contre le coronavirus. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui a assisté à l’injection de la précieuse première dose, a prédit que la population adulte toute entière serait totalement vaccinée d’ici la fin du mois d’avril.

Netanyahu et le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, étaient donc présents lorsque Janet Lavi-Azulay, 34 ans, une femme enceinte originaire de la ville de Petah Tikva, dans le centre du pays, a été vaccinée. Elle a reçu le vaccin Pfizer-BioNTech que l’Etat juif utilise dans son programme massif d’immunisation.

Netanyahu a demandé au public d’ignorer les « infox anti-vax » et indiqué que les autorités œuvraient à obtenir des dizaines de millions de vaccins supplémentaires dans le pays pour garantir que l’économie restera ouverte et qu’aucun confinement ne devra être réimposé.

Il a prédit que toute la population de plus de 16 ans sera immunisée à la fin du mois d’avril, ajoutant qu’il y avait encore un million d’Israéliens éligibles qui n’ont pas été vaccinés. Quand ce sera le cas, Israël « sortira de la pandémie de coronavirus », a-t-il estimé.

Partager :