Partager :

Connaissez-vous le Tchoulent ? Et bien figurez-vous qu’il a été utilisé comme une  de piqure de motivation à la population ultra-orthodoxe de la ville de Bné Brak pour se faire vacciner.

Une population moins encline à le faire. Un sachet individuel de Tchoulent a été offert gracieusement par la municipalité à tout administré qui est venu se faire vacciner lors d’un évènement baptisé la Nuit Verte.

Verte comme sont qualifiées les villes où la contamination est faible. Le Tchoulent pour ceux qui ne connaîtraient pas est une sorte de ragout d’orge perlé, pommes de terre, viande, haricots et oeufs qui mijote toute la nuit avant d’êre consommé le ChaBbat dans les familles ashkénazes.

Le tchoulent était accompagné d’un petit pain et d’une bouteille de Coca-Cola. (N. Sosna-Ophir)

Le tcholent (yiddish : טשאָלנט, tsholnt ou tshoolnt) est un plat typique de la cuisine juive ashkénaze, composé d’orge perlé, de pommes de terre, de viande (généralement du bœuf) et de haricots.

Du fait de la tradition rabbinique de consommer un plat chaud durant le chabbat sans contrevenir à l’interdiction de cuisiner, le plat mijote pendant une nuit depuis la veille. On y ajoute souvent des kishke (en) (tripes farcies), des cous de dinde également farcis ou d’autres accompagnements. Selon une étymologie populaire, le nom viendrait du français : « chaud » et « lent ».

Partager :