Partager :

Un appareil Jumbo de la compagnie El-Al a décollé très récemment de l’aéroport de Liège (Belgique) transportant dans sa soute une nouvelle cargaison d’un demi-million de doses de vaccins de la compagnie américaine « Pfizer ».

Israël continue à voir arriver régulièrement des vaccins des compagnies « Pfizer » et « Moderna » alors que la grogne montre dans plusieurs pays d’Europe du fait de retards significatif dans la livraisons de ces vaccins.

Selon i24 News : « Le rythme des vaccinations contre le coronavirus en Israël a considérablement ralenti ces derniers jours, avec une baisse de près de 50%, a déploré dimanche Kalanit Kaye, responsable de la campagne de vaccination au sein du prestataire de soin Clalit.

Ces chiffres sont d’autant plus alarmants que les vaccinations sont désormais proposées à tous les Israéliens âgés de plus de 16 ans.

Dans une interview au site d’information Ynet, Mme Kaye a rejeté la responsabilité de cette baisse sur les « fake news » diffusées sur internet, qui encouragent, selon elle, le scepticisme à l’égard des vaccins.

« Au début de la campagne [de vaccination], nous vaccinions entre 100.000 et 120.000 personnes par jour. Ces derniers jours, nous avons vacciné à peine la moitié de ces effectifs », a-t-elle souligné.

« Nous sommes préparés, nos centres sont grands et accessibles, le processus devrait être assez simple dans l’ensemble, les vaccins sont donnés gratuitement. Donc je ne comprends pas les gens qui ne viennent pas se faire vacciner. C’est une grosse erreur », a-t-elle déploré.

« Il y a eu une plus grande coopération des populations à risque », a précisé Mme Kaye.

« En ce moment, nous nous adressons au jeune public, et certaines personnes ne comprennent pas l’importance du vaccin. Malheureusement, les ‘fake news’ sur les réseaux sociaux et dans la presse font des dégâts. Les gens n’ont pas suffisamment peur du coronavirus parce qu’ils ne connaissent pas ses causes », a-t-elle expliqué.

Israël a commencé dimanche à sortir de son troisième confinement depuis le début de la pandémie de Covid-19 sur fond d’intense campagne de vaccination.

Depuis la mi-décembre, et à la faveur d’un accord avec le géant Pfizer, Israël a vacciné plus de 3,4 millions de personnes (près de 40% de sa population), dont plus de deux millions ont reçu une seconde dose ».

Partager :