Partager :

SPECIAL ISRAELVALLEY. Le Global Firepower Index a classé la force militaire du Maroc à la 53e position sur 139 pays à travers le monde dans son classement 2021. Les Forces armées royales marocaines étaient à la 56e position en 2020 et à la 60e en 2019. Pour l’année 2021, Israël est classé au 20 rang sur 139 pays. La France : 7ème rang mondial. Pour l’année 2020, les ressources nettes du budget général de la France étaient estimées à 250,7 milliards d’euros.

Avec un budget militaire estimé à plus de 6 milliards de dollars, l’armée marocaine se positionne juste derrière l’armée portugaise (52e) et devant celle du Danemark (54e).

Selon Le Point : »L’État hébreu engloutirait plus de $19.6 Milliards dans son armée ». « Israël est-il le pays le plus militarisé au monde ? Oui, selon une institution allemande, le Centre international de Bonn pour la conversion, qui publie chaque année le Global Militarization Index (GMI). Cet indice est calculé en comparant le budget militaire d’un pays à ce qu’il consacre aux dépenses de santé, à l’éducation et au social au sein de son PIB. Sur 135 pays examinés, Israël est de nouveau numéro un ».

Sans surprises, ce sont toujours les Etats-Unis qui occupent la première place du podium, avec un budget militaire estimé à 740 milliards de dollars. Ils sont suivis par la Russie, la Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du sud et la France, comme dans le classement de l’année précédente. C’est le Bhoutan (Asie du sud) qui ferme le classement au niveau mondial à la 138e place, comme en 2020.

Ce classement repose sur plus de 50 facteurs (comme la taille de la population, la population en âge de travailler, la population en âge d’être mobilisée, le nombre de tanks, d’avions, de navires de guerre, le budget militaire, la dette extérieure..) pour déterminer le score de l’indice de puissance d’un pays donné et déterminer la capacité potentielle de guerre de chaque nation. La flottes de pétroliers, les hélicoptères et les forces paramilitaires sont pris en considération en 2021 .

Source marocaines : medias24.com / Sources israéliennes : IsraelValley et Le Point.

Partager :