Partager :

Les diplomates israéliens travaillent actuellement dans un hôtel à Rabat et s’installeront bientôt dans des bureaux en location. Israël possède toujours son bureau de liaison fermé dans la capitale, mais le considère comme inadapté à ses besoins actuels.

« Nous essayons de mettre en place l’infrastructure nécessaire à notre activité », a déclaré le chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat,M. Govrin.

Ces efforts comprennent la recherche de bureaux, le recrutement de personnel et le début de rencontres avec des fonctionnaires marocains, des représentants de la communauté juive et des hommes d’affaires marocains.

La mission travaille actuellement à faire venir du personnel d’Israël et à engager des Marocains comme personnel local.

Govrin, qui parle arabe et français, se définit ouvertement comme un diplomate israélien au Maroc. « Pourquoi devrais-je me cacher ? » a-t-il demandé.

« Je n’ai pas à me cacher. Nous sommes allés il y a deux jours dans un grand centre commercial… on nous a demandé, bien sûr, ‘D’où venez-vous ?’ Nous avons été accueillis de façon très chaleureuse. La même chose à l’hôtel où nous séjournons. C’est vraiment incroyable, et c’est merveilleux. »

« Je me considère comme un soldat de la paix », a déclaré M. Govrin. « Je pense que nous devrions investir nos efforts ainsi que notre temps dans cette campagne pour la paix. C’est une chose de signer un accord officiel, c’en est une autre de le mettre en œuvre ».

« La mise en œuvre d’un accord exige des efforts et du temps en permanence », a-t-il ajouté. « Il faut y consacrer et utiliser toutes ses compétences afin d’ouvrir des portes. Ce n’est pas facile ».

https://fr.timesofisrael.com

 

Partager :