Partager :

Rencontre avec le futur ambassadeur israélien tout juste arrivé au Maroc.

Les relations avec Rabat atteindront leur apogée diplomatique – sur la base d’années de contacts, de visites et d’histoire commune, affirme David Govrin.

« Nous essayons d’étendre nos liens bilatéraux avec les Marocains dans de nombreux domaines différents », a déclaré l’envoyé David Govrin au Times of Israel cette semaine. « Le potentiel est énorme ».

Govrin est actuellement le chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat, et il est probable qu’il devienne l’ambassadeur d’Israël si des relations diplomatiques complètes venaient à être établies.

Dans une déclaration de décembre 2020 sur le rétablissement des liens, les pays ont convenu de rouvrir immédiatement les bureaux de liaison, tout en s’efforçant de « reprendre les liens bilatéraux officiels et les relations diplomatiques dès que possible ».

« Israël souhaiterait établir nos relations diplomatiques complètes dès que possible », a déclaré M. Govrin, mais le gouvernement marocain préfère un processus progressif.

Un porte-parole du gouvernement marocain n’a pas répondu immédiatement à une demande de commentaires. Pour l’instant, Rabat ne semble pas discuter publiquement de liens complets, bien que le royaume soit désireux d’étendre sa coopération.

Israël et le Maroc ont établi des relations diplomatiques de bas niveau au cours des années 1990 à la suite des accords de paix intérimaires conclus par Israël avec les Palestiniens, mais ces liens ont été suspendus après le déclenchement de la Seconde Intifada palestinienne en 2000.

Néanmoins, les liens informels se sont poursuivis et les Israéliens pouvaient toujours se rendre au Maroc dans le cadre de visites organisées. On estime que 50 000 Israéliens se rendent au Maroc chaque année, afin de découvrir la communauté juive et de retracer l’histoire de leur famille.

https://fr.timesofisrael.com

Partager :