Partager :

A. Un oscar technologique pour Israël… Un oscar qui récompense le développement d’une technologie qui influence l’industrie cinématographique qui sera décerné par la commission scientifique et technique des Oscars le 13 février à une équipe d’ingénieurs de l’université de Tel Aviv. Elle a conçu un jeu de composants électroniques sans fil qui grâce à des algorithmes de pointe, offre un mouvement de caméra pratiquement illimité et permet ainsi aux réalisateurs et aux équipes techniques de contrôler totalement et parfaitement tous les angles de tournage. (Natalie Sosna Ophir)

B. Urban Place de la Tour Shalom Meir à deux pas du Boulevard Rothschild à Tel- Aviv. Fondée en 2017 par Claude Bismuth, Bernard Kalfon et Romain Levy, Urban Place dispose de différents espaces de coworking situés dans les quartiers les plus prisés de Tel – Aviv et Jérusalem, avec au total une superficie de 7000 mètres carrés et 1000 postes de travail.

Chaque espace est constitué de bureaux en open space, mais aussi individuels, ainsi que de salles de réunion, espaces communs d’échanges et salles de sport.

Au-delà de la simple location de bureau, Urban Place se définit comme une véritable communauté, un club de plus de 700 membres, constitué de sociétés telle que la banque numérique Pepper et ses 50 employés, de start-ups (Syte), d’écoles (Le Wagon, Jolt) et d’auto entrepreneurs.

Urban Place accueille régulièrement des évènements tels que des conférences professionnelles, rencontres networking et hackathons.

BEL AIR. Michael Olivier a une société de gestion de pièces détachées d’avions, « Bel Air ». Il habite à quelques minutes de la tour Shalom Méir et travaillait auparavant de chez lui. Après la vue d’une publicité, il s’est renseigné et dès le lendemain il était installé.

« Après la naissance de mes enfants, ça devenait compliqué de travailler de la maison, Urban Place a sauvé ma vie de famille et ma vie de couple ». Mickael-Olivier a pu observer leur évolution et a été impressionné par la vitesse à laquelle le réseau s’est développé.

Selon lui cela est dû à plusieurs facteurs que sont ce concept de coworking qui permet d’allier le besoin de sociabilisation au calme et à la concentration.

À leur flexibilité aussi, autant dans la durée du contrat que dans le choix des bureaux, flexibilité qui s’est encore intensifiée depuis la pandémie. Urban Place a su s’adapter à la demande. Enfin Michael, qui avait déjà expérimenté le coworking dans le passé, nous confie qu’ici on reconnaît davantage la culture israélienne, plus cool, plus friendly, avec une importance de l’échelle humaine, un sentiment de communauté.

« Chaque semaine des happy hours sont organisés, on présente les nouveaux membres, il y a de véritables échanges, des liens se créent ». (Eva Suissa)

C. Serenno Medical, un développeur de dispositifs médicaux pour les patients hospitalisés, a déclaré que la société israélienne Elcam Medical, un producteur de dispositifs médicaux, a investi 1,5 million de dollars dans l’entreprise et fabriquera également le dispositif de surveillance des urines de la start-up.

Serenno, basé à Yokneam Illit, en Israël, a développé un dispositif de surveillance numérique de la pression intra-abdominale et du débit pour la détection de l’insuffisance rénale aiguë (IRA).

La société a déclaré que son dispositif Sentinel offre une « solution simple et rentable » pour la mesure précise et continue du volume et du débit d’urine en temps réel. Le système favorise la détection précoce des lésions rénales en détectant les petits changements dans la fonction rénale. Cela permet une détection à distance par le personnel médical, ce qui permet d’intervenir pour prévenir d’autres lésions.

Le partenariat avec Elcam combinera la technologie de Serenno avec la capacité de fabrication d’Elcam pour fournir « des produits de haute qualité à un prix compétitif, qui permettront l’utilisation de Sentinel dans une variété d’environnements hospitaliers », a déclaré Serenno dans un communiqué.

« L’investissement d’Elcam Medical… nous permettra d’avancer rapidement vers la commercialisation de notre appareil », a déclaré Tomer Lark, co-fondateur et PDG de Serenno. « Les capacités de production de classe mondiale et l’expérience d’Elcam, permettront une production de masse et un accès accru au marché de Sentinel. Notre objectif est de commencer le déploiement de ces dispositifs dans plusieurs hôpitaux américains vers la fin de 2021, dans l’espoir de réduire à terme le risque d’insuffisance rénale pour chaque patient des unités de soins intensifs ».

https://fr.timesofisrael.com

 

Partager :