Partager :

EDITORIAL. Hier Samedi, en direct sur Europe1, le célèbre artiste Gad Elmaleh, né à Casablanca, était l’invité spécial d’une des émissions phares de la station. Lors de l’émission, excellente par ailleurs, le célèbre artiste a parlé de l’accord Israël-Maroc avec des mots d’amour étonnants. Merci au nom de tout ceux qui souhaitent vivement, et ils sont nombreux, la bonne coopération entre les deux pays. Le saviez-vous? Gad Elmaleh parle couramment arabe marocain, français, anglais et hébreu. (Dr Daniel Rouach)

Europe 1 : « Gad Elmaleh a vécu plusieurs années aux États-Unis, où il a réussi à se faire un nom dans le milieu du stand-up. Invité d’Isabelle Morizet, l’humoriste a raconté cette folle aventure et ses déboires, comme ses débuts dans des petites salles et sa difficile maîtrise de l’anglais. Gad Elmaleh a terminé sa tournée au prestigieux Carnegie Hall, à New York. Un spectacle en anglais, intitulé American Dream, et une série comique intitulée Huge in France, sont également sortis sur Netflix. Un entretien d’une heure avec un invité, pour faire tomber le masque et révéler les milles facettes de sa personnalité. Au fil de la conversation, Isabelle Morizet recueille les confidences et retrace alors une destinée entière, au-delà des évidences ».

Gad Elmaleh, né le est un humoriste, acteur et réalisateur maroco-franco-canadien. Surtout connu en France pour ses spectacles de stand-up, il s’essaie avec succès au cinéma en portant les deux comédies Chouchou (2003) et Coco (2009), adaptées de personnages qu’il a créés sur scène.

Parallèlement, il tient également les premiers rôles de comédies romantiques : A+ Pollux (2001), Hors de prix (2006) et Un bonheur n’arrive jamais seul (2012) et donne la réplique à des valeurs sûres de la comédie française : Gérard Depardieu dans Olé ! (2004) de Florence Quentin ou encore Dany Boon pour La Doublure (2005), de Francis Veber.

Durant les années 2010, il entame une carrière d’humoriste aux États-Unis, après avoir participé à trois productions au succès international : Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne, de Steven Spielberg, Minuit à Paris (2011), de Woody Allen, et L’Écume des jours (2013), de Michel Gondry.

Gad Elmaleh naît au sein d’une famille juive marocaine à Casablanca, où il fait sa scolarité dans une école primaire du quartier du Maârif puis au lycée Maïmonide et au lycée Lyautey. Gad (גד) signifie « chance » en hébreu, Elmaleh est lié à « la qualité de ce qui est salé » en arabe (El Male’h).

Il est le fils de David Elmaleh, commerçant qui pratiquait l’art du mime en amateur au CAFC Conc (Cercle amical français de Casablanca), et de Régine Elmaleh, et le frère de l’acteur et chanteur Arié Elmaleh et de Judith Elmaleh, autrice et metteuse en scène. Il parle couramment arabe marocain, français, anglais et hébreu.

Dès l’âge de cinq ans, il monte sur scène aux côtés de son père, mime, pour annoncer ses numéros à l’aide d’une pancarte. Fasciné par le monde du spectacle, il rêve de devenir « une sorte de Michael Jackson » et s’inspirera plus tard de son travail sur le corps, sur la gestuelle. En 1988, à 17 ans, il quitte le Maroc et s’installe à Montréal au Québec. Il s’inscrit au DEC en sciences humaines au Cégep de Saint-Laurent. Il fera par la suite des études en sciences politiques à l’Université de Montréal. En 1992, il arrive en France à Paris pour suivre une formation artistique au cours Florent, pendant deux ans et demi en classe libre avec son ami Sébastien Ripari. Ils ont Isabelle Nanty comme professeur et obtiennent tous deux leurs diplômes.

Après de brèves idylles avec l’actrice Marie Fugain, puis la violoncelliste Sabine Lagarde, Gad Elmaleh se met en couple avec l’actrice Anne Brochet, avec qui il a un fils, Noé, né le 1er novembre 2000. Ils sont séparés depuis 2002. Après une relation de quatre ans avec la danseuse étoile Aurélie Dupont, il a vécu en 2008 une idylle avec la jeune actrice Nora Arnezeder.

De fin 2009 jusqu’à septembre 2010, il était en couple avec la journaliste Marie Drucker. À partir de décembre 2011, il a une relation avec Charlotte Casiraghi, de 15 ans sa cadette ; de nombreuses sources évoquaient un possible mariage pour le 14 septembre 2013, mais Gad Elmaleh a démenti l’information au journal américain The Washington Post. Le couple a un garçon, Raphaël, né à Monaco le 17 décembre 2013. Le 25 juin 2014, Raphaël est baptisé à Monaco dans la tradition catholique (religion d’État de Monaco), Gad Elmaleh renonçant ainsi à inscrire son fils dans les rites traditionnels de sa religion juive. Le couple s’est séparé en octobre 2015. Son fils Noé Elmaleh, débute une carrière de mannequin en 2017. Il défile notamment pour Zadig & Voltaire et Dolce & Gabbana.

Partager :