Partager :

Pour limiter la hausse des contaminations au coronavirus, Israël étudie la possibilité de forcer les citoyens qui reviennent de l’étranger à porter un bracelet électronique, pour s’assurer qu’ils respectent bien la période de quarantaine requise à domicile, a rapporté vendredi Channel 12.

Pour l’heure, l’aéroport Ben Gourion est fermé jusqu’à nouvel ordre pour éviter la propagation des variants dans le pays, qui ont été importés par les voyageurs.

Cette mesure, généralement utilisée pour les criminels condamnés en résidence surveillée, serait utilisée de la manière suivante: les Israéliens atterrissant à l’aéroport seront conduits dans un hôtel coronavirus, et après avoir obtenu un résultat négatif au Covid-19, ils pourront rentrer chez eux uniquement s’ils acceptent de porter le bracelet, selon le rapport.

Une telle mesure est à l’étude en raison du fait que de nombreux Israéliens n’ont pas respecté la quarantaine imposée après un voyage à l’étranger ou après avoir été cas contact avec un patient confirmé.

L’année dernière, les Israéliens ont été soumis au traçage via leurs téléphones pour localiser les malades du coronavirus et indiquer où ils se trouvaient afin de prévenir les personnes qui avaient potentiellement été en contact avec eux.

Israël, actuellement dans son troisième confinement général, peine à faire baisser le taux d’infection. Les nouvelles contaminations quotidiennes avoisinent les 8.000 par jour malgré les mesures restrictives et la vaccination de masse.

www.i24news.tv

Partager :