Partager :

Alors que de nouvelles décisions contraignantes doivent être prises en France, les premiers chiffres de l’Insee pour l’état de l’économie en 2020 sont tombés. Moins mauvais qu’attendus, ils n’en sont pas moins alarmants.

 

L’économie française a subi une récession massive en 2020 sous le coup de l’épidémie de Covid-19, avec une chute du produit intérieur brut (PIB) de 8,3%, selon une première estimation publiée vendredi par l’Insee, qui est toutefois moins mauvaise que ce qu’anticipait l’Institut national de la statistique.

L’Insee prévoyait en effet un plongeon du PIB d’environ 9%, mais l’économie française a mieux résisté au deuxième confinement à l’automne, avec un recul du PIB de 1,3% sur le seul dernier trimestre, pénalisé surtout par la chute de la consommation des ménages tandis que l’investissement et le commerce extérieur se sont redressés.

Les dépenses de consommation des ménages français ont « vivement » rebondi en décembre après un recul marqué en novembre, profitant de la réouverture des magasins fin novembre ainsi que du report du Black Friday, a indiqué vendredi l’Insee. Ces dépenses ont progressé de 23% le mois dernier, après avoir baissé de 18% en novembre après le deuxième confinement, selon un communiqué de l’Institut national de la statistique. Elles dépassent ainsi leur niveau de décembre 2019 (+3,7%).

Source : LCI (Copyrights)

Partager :