Partager :

La faculté qui compte le plus grand nombre de nouveaux doctorants est les sciences sociales, avec 68 diplômés, suivies des études juives (46), des études interdisciplinaires (43), des sciences exactes (40), des sciences de la vie (32), des sciences humaines (28), de la médecine (17), droit (9) et ingénierie (8).

«Le grand nombre de femmes diplômées est le reflet de nos efforts ces dernières années pour encourager davantage les chercheuses à développer leurs compétences et à s’efforcer d’atteindre le top dans leur domaine», a déclaré le Pr Arie Zaban, président de l’université Bar-Ilan. Outre le nombre record de femmes titulaires d’un doctorat, un certain nombre de femmes ont récemment été nommées à des postes de responsabilité au sein de l’Université.

La Pr Orna Sasson-Levy, spécialiste des relations entre les militaires et la société et de la théorie féministe et ethnique, a été nommée conseillère du président sur l’égalité des sexes. Le Pr Ronit Sarid, experte en virologie, est devenue doyen de l’École des études supérieures, et la chercheuse sur le cerveau, le Pr Nira Mashal, a été nommée doyenne des étudiants. La direction comprend le vice-présidente de la recherche, le Pr Shula Michaeli, la vice-présidente des ressources mondiales, le Dr Sharon Goldman, et la rectrice sortante, le Pr Miri Faust. «Elles ouvrent la voie à la prochaine génération qui vient de terminer son doctorat», a déclaré le Pr Zaban ».

Traduction Esther Amar pour Israël Science Info

https://www.israelscienceinfo.com

Partager :