Partager :

Swica permet à ses assurés de s’auto-examiner avec un appareil connecté « made in Israël ».

Swica vend désormais un appareil de télémédecine qui permet à ses assurés de s’examiner eux-mêmes. Avec ce dispositif, l’assureur maladie veut réduire les visites chez le médecin pour économiser du temps et de l’argent. L’appareil est fabriqué par une société israélienne, TytoCare.

Les assurés chez Swica peuvent désormais réaliser eux-mêmes un examen médical basique. La caisse maladie vend pour ce faire l’appareil connecté de télémédecine «TytoHome». Le dispositif permet aux personnes souffrantes de réaliser elles-mêmes des enregistrements audio du cœur, des poumons et de la région abdominale, ainsi que des images numériques et des vidéos du conduit auditif externe, du tympan, de la gorge et de la peau. Des mesures précises de la fréquence cardiaque et de la température corporelle sont également possibles. L’appareil se destine aussi bien aux adultes qu’aux enfants.
L’évaluation a lieu dans le centre de télémédecine de Swica
Les premiers assurés ont reçu l’appareil à titre d’essai il y a un an. Aujourd’hui disponible pour tous, il est vendu entre 99 et 249 francs (le prix varie selon la couverture d’assurance). «Nous sommes en mesure de dire que l’utilisation de TytoHome permettra de réduire le nombre de consultations physiques», explique Oliver Reich, responsable de santé24, sur la base des données récoltées lors de la phase pilote. Le centre de télémédecine santé24 de Swica avait obtenu début 2019 une autorisation de pratiquer, une première en Suisse pour un assureur.  Les données des utilisateurs de «TytoHome» peuvent être transmises à santé24 où les médecins établiront un diagnostic.
L’appareil vient d’Israël
«TytoHome» n’a pas été développé par Swica mais par la société de technologie médicale israélienne TytoCare. Swica précise avoir obtenu les droits exclusifs de distribution de ce dispositif en Suisse.

Source ICT journal

Partager :