Partager :

Début juin 2021, les premiers hôtes poseront enfin leurs valises dans les sables du désert du Négev à la hauteur de la vallée de l’Arava. C’est ici que, perchées sur une falaise, les 58 suites et villas du Six Senses, inspirées des habitations de la communauté nabatéenne qui occupait la région il y a plus de 2000 ans, englobent un paysage biblique. Shaharut, qui signifie «le moment juste avant l’aube», traduit bien l’ambiance du lieu mentionné sous le nom de Midian dans la Bible et le Coran. Pour se fondre dans cet environnement grandiose et réduire l’impact écologique, le Six Senses est construit à partir de roches locales enduites de pigments naturels. Sa décoration intérieure évoque la Route de l’encens, qui des ports méditerranéens à l’Inde traversait le désert. Les portes intérieures ont été taillées dans du teck récupéré sur des bateaux, des maisons et des passerelles désaffectés tandis qu’une flore indigène égaiera ses jardins. Le restaurant conviera à vivre sous une tente une expérience gastronomique bédouine. Spa, piscines intérieure et extérieure, cours de yoga, cinéma en plein air, kids club et safaris à chameau agrémenteront le séjour.

L’hôtel se situe sur un domaine de 18 hectares dans la vallée d’Arava, juste au sud du désert du Néguev. Des jardins potagers biologiques sont prévus ainsi qu’une ferme de chameaux en activité : une première pour Israël, peut-être pour le monde.

Si la plupart des fans de la marque Six Senses seront sans doute attirés par son vaste spa, il y a aussi un formidable potentiel pour explorer le désert, notamment le parc Timna, site de la mine de cuivre du roi Salomon et qui abrite des formations géologiques extraordinaires. Il est à noter que Petra, en Jordanie voisine (180 km, environ trois heures de route), sera proposée comme une excursion d’une journée.

Source : Le Figaro, Vogue & Israël Valley

 

 

Partager :