Partager :

Editorial. Le Maire de Tel-Aviv, Ron Huldai va quitter la mairie. Il a annoncé sa candidature aux prochaines élections de Mars 2021. C’est une excellente nouvelle pour des milliers d’habitants de Tel-Aviv qui ne supportent plus son absence d’actions depuis des mois.

Le Maire a quitté la ville depuis bien longtemps et cela se voit comme le nez au milieu du visage (la ville est devenue bien sale depuis la crise du coronavirus…). Sa destinée nationale est plus importante que la bonne gestion de la capitale économique du pays. La marque la plus ignoble de sa défaite est la Gare routière de Tel-Aviv qui est a la hauteur de sa gestion. Sale et délabrée. (Youval Barzilaï)

Selon i24 News : « Trois sondages réalisés pour les principales chaînes de télévision israéliennes publiés mercredi soir ont montré l’impact immédiat du nouveau parti de centre-gauche du maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, sur l’opinion israélienne.

Si les élections législatives du 23 mars avaient eu lieu mercredi soir, le parti du maire de Tel-Aviv aurait gagné huit sièges, selon la moyenne des trois sondages.  Le Likoud de Benyamin Netanyahou reste le parti le plus fort en remportant 28 sièges, le parti de Gideon Saar obtiendrait 17 sièges et Yamina de Naftali Bennett en remportant 13.

Yesh Atid-Telem de Yair Lapid remporterait 12 sièges, la liste arabe unifiée remporterait 11 sièges, Shas et le Judaïsme unifié de la Torah huit sièges chacun, Israel Beitenou d’Avigdor Lieberman six sièges, Meretz cinq sièges et le parti de Benny Gantz quatre sièges.  Le maire de Tel-Aviv, Ron Huldai, a annoncé mardi soir sa candidature aux prochaines élections en tant que chef d’un nouveau parti nommé « les Israéliens ».

Partager :