Partager :

L’Autorité israélienne de l’innovation et le ministère national israélien du numérique ont annoncé dimanche que les quatre entreprises pharmaceutiques : Pfizer, AstraZeneca, Merck et Teva ; l’Israel Biotech Fund et Amazon Web Services vont unir leurs forces pour créer un laboratoire dans le pays pour la santé numérique et la biologie computationnelle.

Le laboratoire d’innovation sera situé dans le parc scientifique de Rehovot, commencera ses activités en 2021 et dispose d’un budget de huit millions d’euros pour les cinq prochaines années, qui sera complété par les contributions des entreprises partenaires elles-mêmes. La proposition de ce groupe a été sélectionnée dans le cadre d’un concours avec d’autres projets.

Les sociétés pharmaceutiques, en collaboration avec Amazon et le fonds israélien, vont créer un laboratoire informatique qui aura pour but de soutenir les entrepreneurs et les jeunes pousses dans leurs premiers pas avec des projets destinés à l’industrie de la santé.

Les entreprises qui adhèrent recevront un financement de l’Autorité de l’innovation et du ministère national du numérique, ce qui leur permettra d’avancer dans leurs activités.

« Le développement rapide de vaccins contre le virus covid-19 doit son succès en partie aux capacités d’intelligence artificielle de grandes entreprises pharmaceutiques telles que Pfizer et Moderna. Ces domaines devraient prendre de l’importance dans les années à venir », a déclaré l’Autorité de l’innovation dans un communiqué.

Le but du laboratoire est d’aider à la création et à l’avancement de nouvelles start-ups qui développent des technologies informatiques innovantes basées sur l’Intelligence Artificielle et visant à découvrir des traitements et des solutions personnalisés. Il aidera également les jeunes entreprises à développer des médicaments et des traitements révolutionnaires avec l’aide des partenaires du laboratoire et l’accès à leurs connaissances scientifiques et à des experts mondiaux.

Source : El Nacional & Israël Valley

Partager :