Partager :

La Fédération internationale des chambres de commerce indo-israéliennes (IFIICC), une organisation mondiale innovante, a été lancée aux EAU pour élargir les relations entre la diaspora indienne et Israël. Sa mission est d’encourager l’innovation, le commerce, l’investissement, les échanges culturels et la bonne volonté entre les diasporas de l’Inde et d’Israël dans le monde entier.

S’appuyant sur la dynamique des accords d’Abraham, le lancement a eu lieu en présence de Pavan Kapoor, ambassadeur de l’Inde aux EAU, du Dr. Ahmed Abdel Rahman Al Banna, ambassadeur des EAU en Inde, et du Dr. Dan Shaham, chef de la mission d’Israël auprès de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA).

L’ambassadeur d’Israël en Inde, Ron Malka et l’ambassadeur d’Inde en Israël, Sanjeev Kumar Singla, ont assisté virtuellement à la conférence.

Lors du lancement, une discussion sur les possibilités tripartites a été menée par le président Merzi Sodawaterwala et le président fondateur Raviv Byron.

Le président de l’État d’Israël, Reuven (Ruvi) Rivlin a écrit dans sa lettre à la FIIICC : « C’est un grand honneur de vous envoyer, à vos amis d’Israël, d’Inde et des Émirats arabes unis et de la diaspora indienne du monde entier, mes salutations personnelles et mes meilleurs vœux pour cet événement important : le lancement de la Fédération internationale des chambres de commerce indo-israéliennes à DOUBAÏ. Créer et soutenir des liens commerciaux entre Israël, l’Inde et les États du Golfe, et avec la diaspora indienne dans toute la région, voire dans le monde entier, est une entreprise de grande importance ».

Pour sa part, M. Sodawaterwala a déclaré : « Les possibilités de collaboration entre les trois nations sont immenses. Le cadre réglementaire des EAU favorable aux entreprises, l’esprit d’entreprise de la diaspora indienne et la culture innovante de la création d’entreprises en Israël peuvent faire démarrer un modèle de création d’entreprises qui peut profiter au monde entier. La FIICC offre une plateforme internationale pour combiner les forces de ces nations ».

La recherche scientifique, les technologies de l’information, les technologies agricoles et la sécurité alimentaire, les soins de santé et les technologies médicales, ainsi que la durabilité sont des domaines de synergie naturelle entre les trois pays.

Source : WAM & Israël Valley

http://wam.ae/fr/details/1395302896581

Partager :