Partager :

Arabian Travel Market (ATM) s’attend à un afflux massif d’exposants et de visiteurs d’Israël et d’ailleurs, souhaitant profiter pleinement de la participation d’Israël à son premier grand événement de voyage au Moyen-Orient.

L’ATM, qui a déjà annoncé que l’édition 2021 de sa vitrine annuelle, se déroulera en direct au Centre Mondial de Commerce de Doubaï (DWTC) du 16 au 19 mai, a connu un pic massif, non seulement dans les demandes d’Israël, mais des voyages des entreprises du monde entier spécialisées dans les visites dans cette région.

« Suite à la signature de l’Accord de paix entre les Émirats arabes unis et Israël, le ministère israélien du Tourisme prévoit de prendre des mesures importantes pour promouvoir Israël en tant que destination touristique aux Émirats arabes unis. Cela comprendra la participation pour la première fois au marché du voyage arabe avec un grand stand et une délégation de représentants de l’industrie touristique israélienne, ainsi que d’assister à des sessions de conférence de haut niveau », a déclaré Ksenia Kobiakov, directrice du département de développement des nouveaux marchés au ministère israélien du tourisme.

Pour mettre cela en contexte, selon le département du marketing du tourisme et du commerce du gouvernement de Doubaï (DTCM), en 2019, 8,6 millions de voyages internationaux ont été effectués par des Israéliens, soit un TCAC de 9% au cours des cinq dernières années. La durée prévue du séjour d’ici 2022 devrait être de 11,5 nuits, ce qui indique une volonté de se lancer dans des voyages plus longs avec des visiteurs d’affaires et d’agrément représentant 53% du marché sortant total. Actuellement, la Pologne, la France et d’autres destinations européennes dominent, mais la Turquie et l’Égypte sont les cinq premières destinations, montrant un intérêt potentiel pour les destinations MENA.

« L’intérêt manifesté par le ministère israélien du Tourisme ainsi que par d’autres professionnels du voyage basés en Israël et par des opérateurs internationaux spécialisés dans les voyages en Israël a été extraordinaire. Il s’agit d’un tout nouveau marché pour les opérateurs entrants et sortants et fournira un coup de pouce indispensable aux voyages régionaux et internationaux », a déclaré Danielle Curtis, directrice de l’exposition ME, Arabian Travel Market.

« Cependant, il ne s’agit pas seulement de voyages directs entre Israël et les Émirats arabes unis et Bahreïn », a-t-elle ajouté.

« En raison du réseau de vols internationaux en plein essor entre El Al, Emirates, flydubai, Etihad et Gulf Air, il y aura un potentiel énorme pour des vacances ou des escales dans deux centres, que ce soit pendant les trajets aller ou retour », a-t-elle réitéré.

« En effet, selon le ministère israélien du Tourisme, 2019 a été une année record pour le tourisme et le pèlerinage avec plus de 4 550 000 visiteurs, une augmentation de 10,6% par rapport à 2018 et plus de 350 000 sont arrivés en décembre 2019, un autre record », a-t-elle poursuivi.

Maintenant dans sa 27e année et travaillant en collaboration avec DWTC et le DTCM, le thème du salon l’année prochaine sera « Une nouvelle aube pour les voyages et le tourisme » et à l’appui, un récent rapport Colliers – MENA Hotel Forecasts, estime que 2021 être une année de reprise, basée sur l’hypothèse que la performance hôtelière de la région s’améliore déjà.

Le niveau élevé de l’industrie du voyage et du tourisme est essentielle pour la région. Avant la pandémie, la contribution directe des voyages et du tourisme au PIB du Moyen-Orient était prévue par le Conseil Mondial du Voyage et du Tourisme (WTTC) pour atteindre 133,6 milliards de dollars américains d’ici 2028.

Compte tenu des prix du pétrole modérés et d’un ralentissement économique général dû aux restrictions du COVID-19, il est clair que l’économie régionale dépendra des voyages et du tourisme pour se redresser rapidement, une fois qu’un vaccin aura été approuvé par la FDA et que la distribution aura commencé. En effet, Emirates a récemment annoncé que sa flotte d’A380 pourrait être pleinement opérationnelle d’ici le premier trimestre 2022.

L’ATM 2021 jouera également un rôle essentiel dans la Semaine Arabe du Voyage et pour la première fois, un nouveau format hybride signifiera un guichet automatique virtuel fonctionnant une semaine plus tard pour compléter et toucher un public plus large que jamais. L’ATM Virtual, qui a fait ses débuts plus tôt cette année après le report d’ATM 2020, s’est avéré être un succès retentissant attirant 12000 participants en ligne de 140 pays.

Le spectacle respectera strictement toutes les directives strictes de santé et de sécurité de DWTC et s’efforcera de fournir une expérience sans contact et transparente. L’équipe du DWTC a également mis en œuvre une série de mesures, notamment un régime de nettoyage amélioré, une meilleure circulation de l’air, plusieurs stations de désinfection des mains et des contrôles de température.

L’ATM, considéré par les professionnels de l’industrie comme un baromètre du secteur du tourisme au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, a accueilli près de 40000 personnes à son événement 2019 avec une représentation de 150 pays. Avec plus de 100 exposants faisant leurs débuts, l’ATM 2019 a présenté la plus grande exposition jamais réalisée en Asie.

Traduit par: Mervat Mahmoud.

http://wam.ae/en/details/1395302893179

WAM/French
Partager :