Partager :

Israël a lancé mercredi le projet Beresheet 2 visant à faire atterrir un engin sans pilote sur la lune en 2024, après qu’une précédente mission de ce type se soit écrasée sur la surface lunaire.

Le Beresheet original, « Genèse » en hébreu, était un vaisseau spatial de 585 kilos (1 290 livres) de forme étrange, construit par l’ONG israélienne SpaceIL et l’entreprise publique Israel Aerospace Industries. Il avait atteint la lune en avril 2019, mais a subi une panne de moteur alors qu’il se préparait à atterrir.

Mercredi, SpaceIL a été accueilli par le ministre israélien des sciences Yizhar Shai à la résidence du président Reuven Rivlin, qui a déclaré que le projet « était une occasion de rafraîchir nos perspectives ». « C’est une chance de nous rappeler notre responsabilité envers la Terre », a déclaré Rivlin.

Shai, dont l’administration spatiale du bureau est impliquée dans le projet, a déclaré qu’il s’attendait à ce que Beresheet 2 « redéfinisse les limites du possible et établisse Israël comme une puissance d’innovation ».

Beresheet 2 sera composé de trois vaisseaux spatiaux adjacents.

Seuls la Russie, les États-Unis et la Chine ont fait le voyage de 384 000 kilomètres et se sont posés en toute sécurité sur la Lune.

Source : Space Daily & Israël Valley

Partager :