Partager :

L’Institut Curie et Ibex Medical Analytics, un pionnier du diagnostic du cancer basé sur l’intelligence artificielle, ont annoncé un partenariat de recherche visant à améliorer le diagnostic du cancer du sein grâce à l’intelligence artificielle (IA). Cette collaboration sera dirigée par le Dr Anne Vincent-Salomon, directrice de la pathologie et chef de la division de médecine diagnostique et théranostique de l’Institut Curie.

Le cancer du sein est la maladie maligne la plus répandue chez les femmes dans le monde, avec plus de 2 millions de nouveaux cas chaque année et un diagnostic précis et opportun du cancer du sein est essentiel pour orienter les décisions de traitement et améliorer les taux de survie des patients. Toutefois, ces dernières années, l’augmentation de la prévalence du cancer, associée à la diminution du nombre de pathologistes spécialisés dans le diagnostic du cancer, a entraîné une augmentation de la charge de travail de l’analyse des tissus et, souvent, des délais d’attente relativement longs pour les résultats des tests. Il existe un besoin croissant de solutions automatisées et d’outils d’aide à la décision qui peuvent aider les pathologistes à diagnostiquer le cancer avec une précision maximale plus rapidement tout en permettant un contrôle de qualité complet et abordable.

Ce partenariat de recherche, le premier du genre, comprendra un riche ensemble de données de lames de biopsie mammaire, numérisées à l’aide d’un scanner de pathologie numérique et analysées pour la détection du cancer par la solution Ibex’s Galen™ Breast. Indépendamment, plusieurs pathologistes de l’Institut Curie diagnostiqueront les lames, puis analyseront en aveugle les performances de la solution AI. Galen Breast – la première solution d’IA utilisée pour la détection du cancer du sein en pathologie – a été développée en utilisant des techniques d’IA et d’apprentissage automatique de pointe et a été formée sur des centaines de milliers d’échantillons d’images.

Selon le Dr Anne Vincent-Salomon, chercheur principal de l’étude : « L’importance de la pathologie du sein ne cesse de croître, à mesure que de nouveaux traitements plus personnalisés du cancer du sein deviennent disponibles, dont beaucoup sont basés sur une médecine de précision et nécessitent davantage de tests et de diagnostics par les pathologistes. Nous pensons que l’intelligence artificielle peut nous aider à relever ces défis et nous sommes ravis de nous associer avec Ibex, le leader de l’IA pour le diagnostic du cancer en pathologie. Cette collaboration permettra aux pathologistes de l’Institut Curie d’expérimenter l’IA de première main et d’évaluer son utilité pour le diagnostic du cancer du sein ».

Ce partenariat est, une fois de plus, révélateur de la stratégie de partenariat de l’Institut Curie, comme le souligne Amaury Martin, PhD, responsable du bureau de transfert de technologie de l’Institut Curie et responsable de Carnot Curie Cancer :

Cette collaboration illustre l’approche de l’Institut Curie en matière de recherche partenariale, combinant l’expertise des cliniciens et le savoir-faire d’une entreprise technologique tournée vers l’innovation. Elle illustre notre engagement à jouer un rôle majeur dans le développement des approches d’intelligence artificielle appliquées à la médecine personnalisée

Source : Institut Curie & Israël Valley

Partager :