Partager :

Le chef Basson, du restaurant Eucalyptus, à Jérusalem, a participé récemment avec le chef Thomas Zacharias de la Bombay Canteen, à Mumbai, à un événement virtuel organisé par le consulat d’Israël à Mumbai pour discuter du lien culinaire entre Israël et l’Inde.

Par exemple, un plat juif irakien appelé Salona a comme ingrédient le tamarin. Or le tamarin ressemble à des dattes et on l’a appelé « tamar indi » « dattes de l’Inde en Hébreu »). Le tamarin est alors devenu le nom international du fruit, qui est toujours utilisé, même en Inde.

Les cuisines des deux nations sont influencées par de nombreux événements historiques, les échanges culturels, la géographie et la topographie des lieux. L’Inde et Israël sont des cultures très anciennes et la cuisine remonte donc aussi à plusieurs centaines d’années. De plus, le point commun entre les deux pays est l’amour qui entre dans la cuisine – c’est une cuisine très spirituelle qui se manifeste dans chaque plat.

Si les points communs sont assez évidents, il y a aussi des différences. « La différence réside principalement dans les ingrédients. Lors de ma visite en Israël l’année dernière, j’ai remarqué que les épices et les produits utilisés… sont très différents. En Inde, nous n’utilisons pas vraiment beaucoup de fruits et légumes courants dans notre cuisine, y compris les herbes. Mais en Israël, ils le font. Les ingrédients font que les cuisines se distinguent les unes des autres, mais le style de cuisine et les techniques sont en fait similaires », explique le chef Zacharias.

Le chef Zacharias a déclaré : « Au cours de l’événement, le chef Basson et moi allons échanger des idées et réaliser deux recettes chacune, représentant nos cultures respectives.

Comme la nourriture indienne est incomplète sans l’utilisation d’épices et d’herbes, et comme la discussion a porté également sur les épices et les saveurs des cuisines des deux pays, il a fallu choisir l’épice ou l’herbe qui représente le style de cuisine du pays. Pour le chef indien, c’est aucun doute la feuille de curry. C’est l’une des herbes les plus intenses et les plus complexes, qu’elle apporte beaucoup à un plat et qu’elle peut être utilisée de nombreuses façons différentes. Elle ajoute aussi beaucoup de profondeur à ce que vous cuisinez.

Source : FreePressJournal & Israël Valley

Partager :