Partager :

Ehoud Olmert (1) a évoqué la libération de Jonathan Pollard. « Avec tout le respect, je préférerais qu’il reste à New York et qu’il ne monte pas en Israël. Nous ne lui devons rien.

C’était un espion à la solde d’Israël, nous avons fait tout ce que nous avons pu pour lui quand il a été arrêté. Il a travaillé pour de l’argent, beaucoup beaucoup d’argent, ce n’était pas un simple bénévole sioniste qui aurait sacrifié sa vie. Sa venue en Israël aggraverait encore les dommages que cette affaire a provoqués (…) Je trouve important de dire les choses de la manière la plus nette : ‘Je vois déjà comment cet escroc qui est à la tête du gouvernement va organiser des festivités pour l’accueillir comme il l’avait fait pour Guilad Shalit.

Et s’il le faut, il sera même prêt à libérer 500 assassins du Hamas pour accueillir Jonathan Pollard, et ne me demandez pas comment… ». (Extraits LPH)

Jonathan Jay Pollard, né le 7 août 1954 à Galveston (Texas), est un officier dans les services de renseignement de la marine américaine, de religion juive qui, en 1987, a été condamné à perpétuité aux États-Unis pour espionnage au profit d’Israël.

(1) Ehud Olmert né le à Binyamina en Palestine mandataire, est un homme d’État israélien. Membre du Likoud, il est maire de Jérusalem de 1993 à 2003. Il est ensuite vice-Premier ministre et ministre des Finances du gouvernement d’Ariel Sharon et devient membre du parti Kadima à sa création.

À partir de janvier 2006, il assure l’intérim à la tête du gouvernement de l’État d’Israël en raison de l’hospitalisation d’Ariel Sharon. En avril, celui-ci est déclaré en état d’incapacité permanente, ce qui permet à Ehud Olmert de devenir Premier ministre de plein exercice. Il forme un gouvernement de coalition à la suite de la courte victoire de Kadima aux élections législatives.

Accusé de corruption, il démissionne et se voit remplacé par Benyamin Netanyahou en 2009. Reconnu coupable et condamné pour des faits de corruption lorsqu’il était maire de Jérusalem, il est emprisonné pendant seize mois entre 2016 et 2017.

Partager :