Partager :

Les responsables de la santé auraient été informés que les deux tiers des Israéliens revenant de pays « classés rouges » ont enfreint l’obligation d’observer une période de 14 jours d’isolement, qui peut être réduite à 12 jours sous certaines conditions.

Lors d’une réunion entre le ministre de la Santé Yuli Edelstein, le coordinateur de la lutte contre le coronavirus Nachman Ash et des scientifiques, il a été révélé que 1 à 2% des personnes revenant de l’étranger étaient porteuses du coronavirus, selon Channel 12.

D’après les chiffres, les Israéliens ayant séjourné en Grèce, en Turquie et en Bulgarie sont davantage positifs au Covid-19 que ceux qui reviennent d’autres destinations.

Selon la réglementation en vigueur, ceux qui entrent en Israël après avoir voyagé dans un pays « rouge », doivent remplir un formulaire sur leur état de santé et se mettre en quarantaine.

Yuli Edelstein aurait déclaré lors de la réunion que des mesures plus strictes seront prises pour empêcher le virus de se propager en Israël. Le rapport indique qu’il pourrait être nécessaire d’effectuer des tests de dépistage sur toutes les personnes à leur arrivée dans l’Etat hébreu.

« Il n’y a pas d’échappatoire aux mesures draconiennes pour lutter contre le phénomène. Ce que nous voyons ici, c’est que la pandémie est importée dans le pays via les voyageurs. Nous devons stopper cela immédiatement », aurait-t-il dit.

Le ministère de la Santé a rapporté dimanche matin que 572 nouveaux cas de coronavirus avaient été détectés en 24h.

Source : i24news.tv/

Partager :