Partager :

Sarah Netanyahou est très vigilante sur les dépenses familiales. Le salaire de son mari est finalement assez élevé mais pas suffisement pour le train de vie du couple. Elle l’a répété sans cesse dans des déclarations. Ceci justifie amplement le titre de notre article: « Sarah Netanyahou s’inquiète ».

Selon (1) : « La commission interministérielle de législation a adopté la proposition de réduire de 10% les salaires de toute une série de hautes fonctions dans l’organigramme de l’Etat : président de l’Etat, Premier ministre, ministres et vice-ministres, députés, juges, juges rabbiniques.

Il s’agissait d’une mesure de solidarité proposée par le ministre des Finances Israël Katz afin de servir d’exemple face à la situation difficile que vivent de très nombreux foyers israéliens durant la période du Corona. Le texte devra encore passer en trois lectures à la Knesset. A titre d’exemple, le salaire brut du Premier ministre qui s’élève à 50.600 shekels mensuels passera à 45.000 shekels.

Un député verra son salaire passer à 40.600 shekels. Au ministère des Finances on estime que l’économie se chiffrera pas dizaines de millions de shekels pour l’année 2021″. (LPH)

(1) Source : lphinfo.com

 

Partager :