Partager :

Le corps sans vie de Sagi Ben-David, soldat de Tsahal disparu depuis des jours  a été retrouvé. La piste criminelle est écartée. Il s’agit probablement d’un suicide.

Le suicide est a première cause de mortalité des soldats israéliens, devant les attaques terroristes, les accidents d’entraînement, les accidents de voiture ou la maladie.

Quinze soldats israéliens, tous des garçons, se sont suicidés (en 2016, comme en 2015 et en 2014) selon un responsable de la Branche des Ressources humaines de Tsahal.

A SAVOIR : « Au total, 41 soldats sont morts en 2016, selon les données de fin d’année publiées par l’armée. Ce nombre représente une légère hausse par rapport à 2015, où 36 soldats avaient été tués, mais représente une légère amélioration par rapport à la décennie précédente.

Entre 2007 et 2011, le nombre de soldats tués chaque année était d’environ 64. En ne comptant pas 2014, année pendant laquelle a eu lieu l’opération Bordure protectrice dans la bande de Gaza, entre 2012 et 2016, le nombre de soldats tués chaque année a baissé à son niveau actuel d’environ 40 personnes.

Selon l’armée israélienne, en plus des 15 soldats qui se sont suicidés, quatre soldats ont été tués pendant des opérations militaires, neuf dans des accidents sur des bases de l’armée, sept dans des accidents de voiture pendant une permission, et six sont morts de maladie ou pour d’autres raisons médicales ».

Partager :