Partager :

Au cours des derniers mois, l’Ethiopie a été confrontée à une invasion massive d’essaims de criquets pèlerins qui ont endommagé les cultures et les pâturages dans de nombreuses régions.

Suite à la demande du Premier ministre Abiy Ahmed, le ministre israélien des affaires étrangères, Gabi Ashkenazi a donné l’instruction de déployer une task force ad hoc de lutte contre les criquets et d’experts en Ethiopie afin de joindre leurs forces à celles de leurs homologues éthiopiens et de contrôler la propagation des essaims dans le pays.

Le principal expert israélien en matière de criquets, Yoav Mortro, dirige la task force, qui comprend trois membres supplémentaires spécialisés dans différents domaines d’expertise.

La task force devrait opérer en Éthiopie pendant deux semaines, au cours desquelles elle fera des démonstrations et formera plus de 200 criquets éthiopiens, des agences gouvernementales et des représentants d’organisations internationales, a indiqué l’ambassade.

La task force apporte plus de 2 tonnes d’équipements et d’appareils avancés qui seront remis aux autorités éthiopiennes à la fin de l’opération, a-t-elle ajouté.

Le criquet pèlerin est l’un des ravageurs les plus destructeurs, car il est très mobile et se nourrit de grandes quantités de toute sorte de végétation verte, y compris les cultures, les pâturages et le fourrage.

Dans la plupart des cas, la réponse habituelle à l’invasion d’essaims de criquets est la pulvérisation aérienne des cultures à l’aide de pesticides.

Des chercheurs israéliens ont mis au point une méthode unique et innovante, basée sur l’expérience accumulée en Israël en ce qui concerne ces phénomènes.

Cette méthode de pointe est basée sur la surveillance diurne par des drones et l’analyse des données sur le mouvement de l’essaim, suivie d’une pulvérisation nocturne lorsque les ravageurs sont statiques.

Source : ENA & Israël Valley

Partager :