Partager :

Les autorités finlandaises ont confirmé à Euronews que l’emblème de l’unité du Commandement des forces aériennes du pays avait été modifié de manière à ne plus comporter la croix gammée – un symbole inextricablement lié au régime nazi.

L’armée de l’air finlandaise utilise un svastika bleu depuis sa création en 1918, après que le comte suédois Eric von Rosen ait fait don au pays d’un avion de reconnaissance Thulin de type D. Il avait peint son symbole personnel de chance : une croix gammée bleue, sur les ailes de l’avion et celui-ci est devenu l’insigne national de tous les avions de l’armée de l’air finlandaise de 1918 à 1945.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les avions de l’armée de l’air finlandaise portent une cocarde blanc-bleu-blanc comme insigne national, mais la croix gammée bleue est restée sur les emblèmes des unités, les drapeaux des unités et les décorations.

En 2017, l’emblème d’unité du Commandement de l’armée de l’air, qui comportait jusqu’alors une croix gammée et une paire d’ailes, a été modifié pour ressembler à un emblème de service de l’armée de l’air – un aigle d’or et un cercle d’ailes.

« Comme les emblèmes des unités sont portés sur les uniformes, il a été jugé peu pratique et inutile de continuer à utiliser l’ancien emblème des unités du Commandement de l’Armée de l’air, qui avait causé des malentendus de temps à autre », a déclaré un porte-parole de l’Armée de l’air finlandaise.

« Cependant, ayant été le symbole de von Rosen et l’insigne national des avions militaires finlandais, la croix gammée reste présente dans certains drapeaux et décorations d’unités de l’armée de l’air », a-t-il ajouté.

La svastika fait partie de nombreuses cultures différentes depuis des milliers d’années. En Eurasie, le motif de la croix crochue semble avoir été utilisé pour la première fois il y a 7 000 ans, selon le Musée mémorial de l’Holocauste des États-Unis et des objets des cultures européennes pré-chrétiennes ont porté ce symbole, bien qu’il ait quelque peu disparu jusqu’au XIXe siècle « en raison de l’intérêt croissant pour les anciennes civilisations du Proche-Orient et de l’Inde », où le symbole est encore couramment utilisé aujourd’hui.

« Au début du XXe siècle, la croix gammée était largement utilisée en Europe. Elle avait de nombreuses significations, la plus courante étant celle de symbole de chance et de bon augure », explique le Mémorial de l’Holocauste.

Source : EuroNews & Israël Valley

 

Partager :