Partager :
La France est à nouveau mise à l’épreuve après l’indicible massacre de la Basilique Notre-Dame, à #Nice. Nos pensées accompagnent les familles des victimes. Israël, qui a connu trop souvent la douleur du terrorisme islamiste, se tient aux côtés de la France et de ses citoyens. (Ambassade d’Israël en France)
ARIE BENSEMHOUN. Comme tous les français je suis horrifié par ce qui vient de se passer à Nice, comme ce fut le cas il y a quelques jours avec le meurtre de #SamuelPaty et depuis 2012 avec les centaines de victimes du terrorisme islamiste que nous avons eu à déplorer.
A ceux qui, depuis la Turquie, la Malaisie, l’Iran ou ailleurs incitent à la haine contre la France, nous devons répondre ceci :
« Ce sont les islamistes, les djihadistes et les terroristes qui, par leurs comportements, salissent et déshonorent le prophète de l’islam. Pas ceux qui utilisent la caricature pour dénoncer l’hypocrisie des tartuffes, incapables de dénoncer les monstruosités perpétrées en leur nom. Au contraire, ils les encouragent. L’offense faite à l’islam vient de ceux qui assassinent et se comportent comme des barbares pour accéder à un paradis illusoire de l’ivresse et de la fornication. L’offense à Islam et à son prophète vient de ceux qui ne condamnent pas et pire cautionnent, incitent et instrumentalisent la violence pour subvertire les musulmans et ceux qu’ils qualifient d’infidèles. Cet Islam qui a déclarè la guerre au monde ne mérite aucun respect. Il doit ètre combattu par tous ceux, y compris dans le monde arabe et musulman, qui refusent la barbarie et souhaitent le triomphe de la civilisation de la vie. En revanche l’islam des lumières que des millions de musulmans sincères chrerchent à promouvoir, lui, est digne d’interêt et mérite d’ètre respecté et encouragé.
Si le Prohète vivait aujourd’hui parmi nous, nul doute qu’il serait scandalisé et horrifié des exactions et des meurtres commis en son nom et qu’il ne serait en rien offusqué par des caricatures qui ne le représentent pas mais qui moquent ceux qui pensent parler en son nom en semant la mort et la terreur. »
La France ne doit pas se laisser intimider. Elle ne doit pas renoncer à être une nation de la liberté qui illumine le monde contre l’obscurantisme. Nous ne baisserons pas la tête. Nous ne nous soumettrons pas. Nous sommes debout. Nous sommes la France. Et, rien ni personne ne pourra nous vaincre tant que nous serons fidèles à nos valeurs.
Partager :