Partager :

La Banque d’Israël a décidé de maintenir son taux d’intérêt à court terme inchangé à 0,1 %, en prévision d’une potentielle contraction de l’économie jusqu’à 6,5 % cette année si la pandémie de coronavirus n’est pas maîtrisée.

La banque centrale a également annoncé une extension de son programme d’achat d’obligations d’État de 35 milliards de shekels pour alléger les conditions de crédit et soutenir l’activité économique et la stabilité financière.

La plupart des économistes interrogés par Reuters avaient anticipé que la banque maintiendrait son taux de référence à ce niveau historiquement bas de 0,1 %.

La banque centrale prévoit une contraction de 5 % du produit intérieur brut (PIB) du pays pour l’année 2020, et une croissance de 5 % en 2021 si la pandémie est relativement bien maîtrisée. Dans un scénario plus pessimiste, la banque anticipe une contraction de 6,5 % cette année et une croissance de seulement 1 % en 2021.

Source : Times of Israël.

Partager :