Partager :

Plus de 10 mois après le début de la crise: l’État n’a transféré à l’économie qu’environ 57% de l’aide qu’il avait promis.

Dans certains des postes budgétisés, pas un seul shekel n’a été  versé, en partie à cause de conflits de pouvoirs. On estime qu’à la fin de l’année, environ 15 milliards de shekels resteront non réalisés. Il reste deux mois avant la fin de 2020, mais on peut déjà estimer que le gouvernement ne pourra pas distribuer toutes les sommes allouées dans le cadre des plans de sauvetage de l’économie.

Compte tenu du fait qu’à la fin du mois de septembre seulement  57% du montant avait été distribué et compte tenu du taux d’exécution mensuel plus ou moins constant, on peut supposer que le taux d’exécution des programmes d’aide publique à la fin de l’année ne dépassera pas 80%. (alliancefr.com)

Le cabinet a approuvé courant septembre une enveloppe d’aide économique d’un montant de 10,5 milliards de shekels, pour tenter d’aider les personnes frappées de plein fouet par le deuxième confinement national qui a été imposé à l’Etat juif. Il prévoit également des baisses de salaire pour les députés et pour les responsables du gouvernement.

« L’élargissement de ce programme permettra de fournir une assistance économique immédiate aux entreprises et aux auto-entrepreneurs qui sont les plus susceptibles d’être touchés par la fermeture actuelle du pays », a fait savoir un communiqué conjoint émanant du bureau du Premier ministre et du ministère de la Défense.

 

Partager :