Partager :
(1). 8 805 760
Population actuelle
(2). 4 346 854
Population masculine actuelle (49.4%)
(3). 4 458 906
Population féminine actuelle (50.6%)
(4). 150 600
Naissances cette année

Source : jforum.fr

Katy Bisraor (article actualisé) : « Pour 4 458 906 de femmes en Israël, 4 346 854 d’hommes. Ce rapport entre les sexes est en Israël le résultat de l’immigration de l’ex-URSS et de l’Éthiopie. Les immigrantes sont plus nombreuses que les immigrants, alors qu’au début de la création de l’État d’Israël, plus d’hommes que de femmes vivaient en Israël, résultat de la structure démographique des années 1940, où plus d’hommes que de femmes s’étaient installés en Palestine sous mandat britannique.

La population israélienne est une population plus jeune que dans les pays occidentaux, la population féminine aussi. La situation est encore plus marquée au sein de la population arabe.

En Israël, les femmes se marient plus jeunes que dans les pays occidentaux, bien que l’âge du mariage amorce cette dernière décennie un changement en direction du modèle occidental. Contrairement à la situation il y a une trentaine d’années, aujourd’hui, l’âge de la mère est semblable à celui des femmes des pays occidentaux. Des phénomènes de société inconnus se développent depuis quelques années. Les naissances après 40 ans représentent aujourd’hui près de 6 % de l’ensemble des grossesses.

Il y a de plus en plus de familles monoparentales en raison de la hausse importante du nombre d’immigrantes de Russie et des anciennes républiques soviétiques arrivées en Israël seules avec leurs enfants, et le nombre de femmes qui décident de mettre seules au monde un enfant est en nette augmentation. Le phénomène commence aussi à se développer au sein d’une partie de la population religieuse.

La majorité des femmes travaille dans l’enseignement (24 %) et dans les professions paramédicales et sociales (15 %). Si les femmes sont nettement majoritaires dans les jardins d’enfants et au primaire, leur présence décroît en faveur des enseignants de sexe masculin aux niveaux supérieurs. Ainsi, si les femmes représentent 98 % des enseignants dans les maternelles, elles ne représentent que 10 % des professeurs d’université. »

Katy Bisraor est une journaliste indépendante. Elle travaille à Jérusalem.

Partager :