Partager :

“Adieu monsieur le professeur”: ces mots étaient sur toutes les lèvres et sur tous les messages postés sur les réseaux sociaux ce dimanche 18 octobre. Place de la République à Paris, un homme a décidé de les remettre en musique, suivant le titre d’Hugues Aufray. Pour les lecteurs d’IsraelValley nous reproduisons le texte de la chanson.

Les enfants font une farandole
Et le vieux maître est tout ému
Demain il va quitter sa chère école
Sur cette estrade il ne montera plus
Adieu monsieur le professeur
On ne vous oubliera jamais
Et tout au fond de notre coeur
Ces mots sont écrits à la craie
Nous vous offrons ces quelques fleurs
Pour dire combien on vous aimait
On ne vous oubliera jamais
Adieu monsieur le professeur
Une larme est tombée sur sa main
Seul dans la classe il s’est assis
Il en a vu défiler des gamins
Qu’il a aimés tout au long de sa vie
Adieu monsieur le professeur
On ne vous oubliera jamais
Et tout au fond de notre coeur
Ces mots sont écrits à la craie
Nous vous offrons ces quelques fleurs
Pour dire combien on vous aimait
On ne vous oubliera jamais
Adieu monsieur le professeur
De beaux prix sont remis aux élèves
Tous les discours sont terminés
Sous le préau l’assistance se lève
Une dernière fois les enfants vont chanter
Adieu monsieur le professeur
On ne vous oubliera jamais
Et tout au fond de notre coeur
Ces mots sont écrits à la craie
Nous vous offrons ces quelques fleurs
Pour dire combien on vous aimait
On ne vous oubliera jamais
Adieu monsieur le professeur
Adieu monsieur le professeur
On ne vous oubliera jamais
Et tout au fond de notre coeur…
Source : LyricFind
Paroliers : Vline-Buggy / Hugues Aufray / Jean-Pierre Bourtayre / N Vline-Buggy
Paroles de Adieu monsieur le professeur © Peermusic Publishing
Selon (1) : « À Paris, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées dès 15h pour rendre un dernier hommage à Samuel Paty, cet enseignant d’histoire-géographie assassiné pour avoir montré en classe des caricatures de Mahomet publiées dans Charlie Hebdo. Un évènement qui a profondément choqué le corps enseignant, la classe politique et de nombreux Français.

Place de la République, un homme avait donc fait le déplacement avec sa guitare, et il a entamé à plusieurs reprises le célèbre morceau avec beaucoup d’émotion, pour un dernier adieu au professeur de 47 ans sauvagement décapité par un criminel de 18 ans« .

(1) Source : huffingtonpost.fr

 

Partager :