Partager :

Lidan Fridman a remporté l’exposition annuelle de projets de la Faculté de Génie Biomédical du Technion pour le développement d’un système de diagnostic de la déficience auditive.

L’exposition annuelle de projets de la Faculté de Génie Biomédical du Technion, durant laquelle les étudiants de 4e année ont exposé leurs travaux, a eu lieu en format numérique. Les étudiants ont notamment présenté des systèmes capables de prévoir les crises d’épilepsie, de suivre l’humeur des patients atteints de cancer et de prévenir la mort subite chez les athlètes.

« L’exposition de ces projets est l’événement phare de l’année à la Faculté, et reflète notre engagement pour une collaboration étroite et continue avec l’industrie », a déclaré la Professeure Shulamit Levenberg, Doyenne de la Faculté.

Le jury de l’exposition était composé de 30 personnes, et rassemblait des membres du corps enseignant et des chercheurs du Technion, des entrepreneurs, et des cadres supérieurs de l’industrie biomédicale. Au total, cinq prix d’excellence, un prix « esprit d’entreprise » et un prix « choix du public » ont été attribués.

Le premier prix d’excellence a été décerné à Lidan Fridman, qui a développé une technologie innovante pour un diagnostic précis de la perte auditive, sous la supervision du Professeur Dvir Yelin et du doctorant Matan Hamra. Selon Lidan, « A l’heure actuelle, le diagnostic est principalement établi à partir d’informations fournies par le patient, ce qui le rend subjectif. Ici, nous avons développé un système qui visualise les vibrations du tympan avec une haute résolution, et qui pourra détecter les problèmes auditifs et identifier leur origine ». Lindan espère entamer rapidement des essais cliniques pour pouvoir ensuite généraliser l’utilisation du kit de diagnostic.

Le deuxième prix a été attribué à Yael Zaffrani, qui a développé une technologie pour le diagnostic précoce de la maladie de Crohn, sous la supervision du Professeur Moti Freiman.

Maya Hershko a remporté le troisième prix pour avoir mis au point une technologie capable d’inhiber la prolifération incontrôlable des cellules cancéreuses à l’aide de nanoparticules. Elle était supervisée par le Professeur Avi Schroeder de la Faculté de Génie Chimique de Wolfson.

Le quatrième prix a été décerné à Niv Rebhun et Sofia Rozenberg, qui, sous la supervision du Docteur Yoav Madan, ont mis au point une prothèse pour les patients amputés des mains.

Le cinquième prix d’excellence a été décerné à Worud Abu Alasal et Elia Khamesy, qui ont réalisé leur projet sous la direction de la Professeure Tzipi Kraus de la Faculté d’Education en Science et Technologie. Ils ont étudié la synchronisation entre le cerveau de la mère et celui de l’enfant lors de la narration d’histoires.

Ayelet Lotan et Opal Nimni, sous la supervision de la Professeure Yael Yaniv, ont remporté le prix du public pour leur device (technologie numérique portable non invasive) de diagnostic des maladies cardiaques.

La Faculté a également décerné le prix de l’esprit d’entreprise à Marina Tulchinsky, Roni Keshet et Ori Shahar pour leur Vocal Vibes – une technologie de thérapie vocale à distance. Le groupe était supervisé par le Docteur Oscar Lichtenstein et Shaked Ron, gagnant du premier prix du concours de l’année dernière.

http://www.technionfrance.org

 

 

Partager :