Partager :

Plus de 450 000 Israéliens vivent en Cisjordanie (Judée-Samarie), en plein essor ces dernières années sous l’impulsion de M. Nétanyahou et sous le mandat de Trump.

Israël a approuvé, mercredi 14 octobre, la construction de 2 166 logements en Cisjordanie. Ces autorisations mettent fin à une période de huit mois de gel effectif de nouvelles constructions.

Ces nouvelles constructions sont approuvées par le chef du parti centriste Bleu-blanc Benny Gantz, ancien rival de M. Nétanyahou et actuel ministre de la défense.

La Cisjordanie, à laquelle Israël fait référence en tant que Judée-Samarie, est un territoire limité au nord, à l’ouest et au sud par la ligne d’armistice de la guerre israélo-arabe de 1948-1949 et à l’est par le Jourdain et la mer Morte qui font frontière avec la Jordanie.

La Cisjordanie englobe les villes de Jérusalem-Est, Jéricho, Naplouse, Hébron, Jénine et Tulkarem, de nombreux lieux saints des trois religions abrahamiques, et également des villes israéliennes, telles qu’Ariel, Ma’aleh Adumim, Betar Illit et le Goush Etzion. Ces dernières sont néanmoins considérées comme des colonies illégales au regard du droit international par la communauté internationale, à l’exception d’Israël et des États-Unis.

Partager :