Partager :

Tel-Aviv va reprendre son cours. La joie de vivre va revenir. Les surfeurs vont envahir les plages. Dès dimanche la plage gay de Tel-Aviv, quasi-déserte durant l’épidémie, et située en bas du Hilton va réouvrir. Les réseaux sociaux gays, très facile à identifier sur facebook, sont en ébullition car depuis des mois la vie des LGBT a été difficile.

La plage des juifs orthodoxes, située à quelques pas de celle des gays, va également réouvrir.

Tel-Aviv (Spécial Plages). La plage religieuse et casher du Hilton. Une plage qui étonne. Première caractéristique : beaucoup d’enfants portant kippas. Ils sont en groupe, en famille, dans l’eau, … Avec 5 à 12 enfants par famille la plage bouge de tous les côtés.

Deuxième caractéristique : une certaine politesse à l’ancienne. Etonant en Israël où le plus souvent règne une atmosphère assez rugueuse. Les religieux se parlent avec respect et les jeux de plages sont “soft”. Très peu de cris.

Troisième caractéristique : les maillots de bains sont des années trente. Presque un film en noir et blanc. Pas de maillots à la mode et pas de couleurs criardes. La sobriété à l’état pur. Les slips des enfants sont blancs et très usés.

Quatrième caractéristique : les hommes ont leurs jours de plage. Les femmes ont les autres jours. C’est l’égalité et chacun est propriétaire de la plage à mi-temps.

Cinquième caractéristique : la propreté. Personne ne jette des bouteilles d’eau sur le sable. Pas de détritus et boîtes de sardines sous un soleil de plomb.

Signes particuliers : les barbus, le plus souvent très souriants, laissent flotter leur barbe sur l’eau. Le maître-nageur hurle sans cesse au micro pour recommander de ne pas dépasser la ligne d’eau.

Bref : si vous êtes religieux, n’hésitez pas. Allez-y ! C’est bon pour la santé.

Si vous n’êtes pas religieux, allez-y aussi ! Bien des clichés sur les orthodoxes vont tomber. Attention quand même : allez-y le bon jour et PAS en couple ! PAS de maillots sexy et trop serrés. PAS de produits NON cashers pour votre repas de midi. PAS de magazines trop sexy dans les mains. PAS de musique provocatrice. PAS de tête sans kippa… Soyez NATURELS ! (Source : israelvalley.co)

LE PLUS. Le cabinet coronavirus israélien approuve la suppression de la limitation de sortie.

Le cabinet coronavirus israélien a approuvé ce jeudi après-midi la première étape de sortie du deuxième confinement en décidant de l’ouverture des entreprises n’accueillant pas de clients ainsi que la suppression de la limite des 1 000 mètres à la sortie du domicile, selon les médias israéliens. Les changements entreront en vigueur dimanche après-midi.

Les plages et les parcs seront également autorisés à rouvrir. Le nombre de fidèles autorisés au Mur occidental sera augmenté et les restaurants seront autorisés à proposer des plats à emporter. Les ministres voteront sur la réouverture des écoles maternelles plus tard dans la soirée. Gabriel Attal (Radio J)

Les habitants de Tel Aviv se sont rassemblés sur une plage de la ville pour exprimer leur mécontentement face au deuxième verrouillage national du coronavirus d’Israël. La manifestation semble avoir eu une atmosphère festive – du moins jusqu’à l’arrivée de la police.

Des dizaines de manifestants, dont beaucoup portent des maillots de bain et des pancartes anti-gouvernementales, ont défié les ordres de quarantaine et se sont rendus samedi à Frishman Beach à Tel Aviv. La manifestation intervient un jour après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu a imposé un verrouillage national de trois semaines, prétendument dans le but d’arrêter la propagation du coronavirus. Toutes les plages seront fermées dans le cadre de la quarantaine d’une semaine.

Un rassemblement anti-lockdown beaucoup plus important a eu lieu jeudi soir dans le centre-ville de Tel Aviv, mais cette manifestation n’avait pas la même atmosphère de fête sur la plage. La vidéo de la manifestation de samedi montre un groupe d’Israéliens éclaboussant dans l’eau alors qu’ils dansaient au son de la musique et brandissaient des drapeaux.

Partager :