Partager :
Facebook interdit désormais les messages négationnistes partout dans le monde. Déjà interdits en France ou en Allemagne, ces propos seront désormais bannis dans tous les pays sur Facebook.
Facebook a annoncé lundi 12 octobre que les messages négationnistes, qui « nient » ou « déforment la réalité de l’Holocauste » seront désormais interdits sur sa plate-forme dans le monde entier.
Les messages niant la réalité de l’extermination, par l’Allemagne nazie, d’environ six millions de juifs, sont interdits par la loi dans plusieurs pays, dont la France et l’Allemagne. Dans ces pays, Facebook modérait les messages négationnistes, mais ces derniers restaient autorisés dans de nombreux autres pays, dont les Etats-Unis.
Ils seront désormais systématiquement effacés, annonce Facebook, qui dit avoir changé sa politique face à « une hausse bien documentée de l’antisémitisme dans le monde entier » et en constatant « le niveau inquiétant » du nombre de personnes qui pensent que la Shoah n’a pas eu lieu ou a été « exagérée ». L’interdiction sera mise en place progressivement, et les recherches concernant la Shoah sur Facebook redirigeront bientôt les internautes vers « des sources crédibles d’information extérieures à Facebook ».
Il y a encore deux ans, Mark Zuckerberg défendait le droit des utilisateurs de ses plates-formes à « se tromper », même sur des sujets aussi graves que celui-ci. « Je ne crois pas que notre plate-forme doive supprimer les messages [négationnistes], parce qu’il y a des choses sur lesquelles des gens se trompent. Je ne pense pas qu’ils se trompent de manière intentionnelle. »
M. Zuckerberg, qui est juif, avait ensuite précisé qu’il n’avait en « aucune manière voulu défendre les intentions des personnes qui nient la réalité de l’Holocauste ».

Source Le Monde

Partager :