Partager :

Interviewé par la radio Galei Tsahal, le gouverneur de la Banque d’Israël, le professeur Amir Yaron, a appelé ce jeudi le gouvernement à autoriser la réouverture immédiate des petites entreprises.

Selon i24News : « Le pays doit profiter du taux de morbidité en nette diminution et de l’application stricte des mesures sanitaires pour permettre aux entreprises de fonctionner », a dit le gouverneur.

Le Pr Yaron a également évoqué le vote du budget, l’une des questions les plus urgentes selon lui.

« L’un des plus grands problèmes du pays est le fait que le budget pour 2021 n’a pas encore été approuvé, ajoutant une incertitude inutile face à la crise », a-t-il déclaré. « Il est essentiel qu’un budget capable d’adapter les outils dont nous disposons aux enjeux actuels soit approuvé le plus vite possible ».

« Une fois que nous aurons un budget, nous pourrons mobiliser les bureaux gouvernementaux et toutes les personnes impliquées dans les décisions, afin d’établir une planification à long terme. Dans l’état actuel des choses, nous fonctionnons comme une voiture qui s’arrête toutes les minutes », a-t-il expliqué.

Interrogé enfin sur le problème des congés sans solde, qui selon certains n’encourageraient ni les salariés à retourner au travail, ni leurs patrons à les réembaucher, le Pr Yaron a plaidé pour l’instauration d’un autre système.

« Lorsque le confinement sera terminé, nous devrons créer un mécanisme qui favorisera un retour au travail flexible après un congé sans solde – par exemple, en permettant à quelqu’un de reprendre un poste à mi-temps, tout en recevant une allocation de chômage de 50% », a-t-il indiqué, ajoutant que « cela réduirait les dépenses pour les employeurs et fournirait une prime à l’employé ». « 

Source : i24News

Partager :