Partager :

Le plan comporte plusieurs étapes et ses dates peuvent changer en fonction du taux de morbidité.

Le plan de sortie du confinement généralisé actuellement en vigueur en Israël, est progressif et s’étale sur sur plusieurs mois, rapporte samedi soir Channel 12. Il doit toutefois être approuvé par le cabinet coronavirus.

Ce plan établi par le ministère de la Santé permettra de faciliter la réouverture de l’économie du pays tout en évitant une augmentation trop rapide du nombre de nouveaux cas quotidiens.

Le cabinet coronavirus doit se réunir cette semaine pour valider le plan de déconfinement qui comporte plusieurs étapes, dont les dates peuvent encore être modifiées en fonction du taux d’infection.

Durant la première phase, qui débutera le 18 octobre, les restrictions concernant les manifestations seront levées, les familles ne vivant pas sous le même toit pourront se réunir, les plages et les crèches rouvriront et les restaurants pourront effectuer des ventes à emporter, si le nombre de nouveaux cas par jour tombe à 2.000.

L’interdiction de se déplacer à plus d’un kilomètre de son domicile sera également levée.

Lors de la deuxième étape, qui débutera le 1er novembre (si le nombre de cas est de 1.000 par jour), les élèves du CP au CM1 pourront retourner à l’école et les synagogues pourront rouvrir.

Lors de la troisième phase, prévue le 15 novembre si le nombre d’infections quotidiennes tombe à 500, les entreprises qui accueillent des clients, les gymnases, les magasins, les centres commerciaux et les marchés seront autorisés à reprendre leur activité.

Pendant la quatrième étape, le 29 novembre, les restaurants et les cafés pourront accueillir des clients sur place, si le nombre de nouveaux cas est de 250 par jour.

Durant la cinquième étape, qui débutera le 13 décembre, les piscines, les hôtels et les chambres d’hôtes pourront rouvrir, tandis que pour la sixième étape, à partir du 27 décembre, les musées, les lieux de loisirs et de divertissement pourront rouvrir leurs portes. Les sports collectifs seront également permis.

Enfin, lors de la septième étape, prévue autour du 10 janvier, tous les élèves seront autorisés à revenir en classe. Dès le 24 janvier, les parcs d’attraction pourront rouvrir et les événements culturels de masse seront à nouveau autorisés.

www.i24news.tv

Partager :