Partager :

A. CORONA CHIFFRES. Les chiffres du coronavirus en Israël s’améliorent. 4 117 nouveaux cas positifs ont été enregistrés en 24 heures. C’est l’un des plus faibles taux depuis plusieurs semaines. 19 nouveaux décès ont été recensés ce qui porte à 1 824 le nombre de morts de la covid-19 depuis le début de la pandémie. Sur les 61 049 malades actifs enregistrés, 847 sont dans un état grave et 236 sous respirateurs. Christophe Dard (radioj.fr)

B. INFECTIONS. 51% des infections au coronavirus à l’école en Israël le sont dans les établissements orthodoxes

Selon de nouvelles données publiées jeudi par le ministère de l’Éducation, 51% des infections au coronavirus dans les jardins d’enfants et les écoles concernent des enfants orthodoxes. Selon les nouveaux chiffres, sur 15 285 élèves atteints de la covid-19 au 7 octobre, 7 823 l’ont été dans le système scolaire orthodoxe. Le taux d’infections au coronavirus parmi la population orthodoxe est encore beaucoup plus élevé que la population générale. 22% des orthodoxes dépistés sont positifs à la covid-19, soit plus du double du taux de la population israélienne (10,5%).  Gabriel Attal.

C. SIMHAT TORAH. Le ministère de la Santé israélien a publié de nouvelles directives pour la fête de Simhat Torah, qui commencera vendredi soir. Les rassemblements dans les espaces ouverts seront limités à 20 personnes, et seulement à moins de 1km de la maison des fidèles. S’il y a plusieurs groupes de fidèles, ils doivent être à une distance d’au moins 20 mètres des autres groupes. Les hakafot peuvent avoir lieu, mais les participants doivent maintenir une distance d’au moins deux mètres entre eux. Les personnes qui portent le sefer Torah doivent se désinfecter les mains après l’avoir remis à la personne suivante.

D. ECONOMIE. 20% des Israéliens ont réduit leur alimentation depuis le début de la crise économique. Un cinquième des Israéliens ont réduit la quantité de nourriture qu’ils consomment suite à la crise financière liée à la pandémie de coronavirus, selon une enquête réalisée par le Bureau central des statistiques. Il constate une augmentation de 9% du nombre d’Israéliens qui craignent de ne pas pouvoir payer leurs factures mensuelles depuis une enquête similaire en mai dernier. L’enquête indique que 21% des répondants disent qu’eux-mêmes ou les membres de leur famille achètent moins de nourriture ou mangent moins depuis le début de la pandémie. Plus de la moitié des Israéliens craignent de ne pas pouvoir couvrir leurs dépenses mensuelles. Gabriel Attal

E. De hauts rabbins orthodoxes appellent à réduire les danses à Simhat Torah.

Les principaux rabbins de la communauté orthodoxe, le Rav Chaim Kanievsky et le Rav Gershon Edelstein, ont publié ce mercredi une série d’instructions appelant les fidèles à prendre des précautions de santé supplémentaires pendant la fête de Simhat Torah qui débutera vendredi soir en Israël. Ils ont demandé à ce que « de grands efforts » soient faits pour prier en plein air mais n’ont pas interdit les offices à l’intérieur des synagogues. Les deux rabbins ont affirmé que ceux qui dansaient ne devraient pas se tenir la main et que les fidèles devraient se tenir sur place au lieu de tourner et danser, ajoutant que ceux qui tenaient des rouleaux de la Torah devraient également se désinfecter les mains. Ils ont ajouté que les hakafot traditionnelles (danses autour avec les Sifré Torah) devraient être raccourcies et que les fidèles ne devraient pas embrasser les rouleaux, comme de coutume, mais pourraient le faire avec leurs châles de prière.

Les rabbins ont également déclaré que les fidèles devraient se tenir aussi loin que possible les uns des autres pendant les célébrations et porter des masques. Ils ont également dit qu’au lieu d’appeler chaque homme à monter à la Torah, seuls dix hommes pourraient être appelés à la place. Gabriel Attal (www.radioj.fr)

F. SELON i24News : « Une enquête sérologique publiée ce jeudi révèle que seulement 5,5% de la population israélienne possède des anticorps contre le coronavirus, soit une proportion bien inférieure aux 60% nécessaires pour que le public développe une immunité collective.

Le ministre de la Santé Yuli Edelstein s’est félicité qu’une telle étude ait été réalisée, indiquant qu’Israël était « l’un des premiers pays au monde à mener une enquête sérologique à l’échelle nationale ».

Partager :