Partager :

Israel Aerospace Industries produit et soutient une variété de systèmes de défense pour des applications terrestres, aériennes et navales et elle vient de choisir cinq startups, sur 90 candidates, pour travailler avec ses ingénieurs et experts afin de créer des produits avec la société, notamment des capteurs et de l’intelligence artificielle et celles-ci sont : QuantLR, Aigent-Tech, DST, Scopoli et FVMat dont les travaux se concentreront sur les capteurs pour le suivi des personnes et des objets, l’intelligence artificielle, les systèmes de surveillance et les trains d’atterrissage, entre autres technologies.

« La voie unique de l’accélérateur d’IAI permet aux start-ups de travailler avec les leaders technologiques d’IAI, de réaliser un potentiel commercial à long terme, d’exploiter des technologies de pointe et d’avoir accès aux clients d’IAI », a déclaré la société dans un communiqué le 1er octobre.

Parmi les entreprises sélectionnées, FVMat se concentre sur les méta-matériaux, tels que la production et la conception de matériaux ayant une densité et une rigidité uniques. L’entreprise travaillera avec IAI sur des applications de trains d’atterrissage.

Aigent-Tech a déjà développé des solutions de covoiturage à la demande, et travaille sur la technologie de navigation et de routage pour améliorer l’efficacité des transports en commun.

QuantLR indique que l’entreprise travaille sur les technologies de cryptage quantique.

La DST travaillera avec le groupe Aviation de l’IAI sur la surveillance en temps réel, tandis que Scopoli travaillera avec le groupe System Missiles and Space sur des solutions de suivi des personnes et des objets.

IAI a déclaré avoir réalisé plus de 900 millions de dollars d’activités de recherche et développement l’année dernière, dont 191 millions ont été utilisés pour ses propres groupes d’innovation. Un porte-parole de l’entreprise a qualifié la recherche et le développement d' »ADN » de l’entreprise.

Le nouveau centre d’innovation de l’IAI et la sélection de cinq startups s’inscrivent dans le cadre de la concentration de l’entreprise sur la collaboration avec un grand nombre de startups locales. Le centre a ouvert avec l’aide de Starburst Aerospace, qui est spécialisée dans les défis technologiques de pré-amorçage, a déclaré l’IAI.

« C’est une situation gagnant-gagnant : ils ont accès à ce que nous faisons sur le plan opérationnel, et nous nous familiarisons avec leur technologie. L’objectif de l’accélérateur est d’apporter, en 13 semaines, des produits viables et concrets », a déclaré un porte-parole de l’IAI.

La société IAI n’a pas précisé combien d’argent serait investi dans les projets auxquels participent les startups, mais le Centre d’innovation d’IAI a reçu plusieurs millions de dollars. Actuellement, IAI n’investit pas dans les startups elles-mêmes, mais fait équipe avec elles.

Source : DefenseNews & Israël Valley

 

Partager :