Partager :

Après le Nouvel an et Yom Kippour, c’est le temps de Souccoth, la fête des Cabanes. Un rapport du gouvernement israélien, publié à l’occasion de la fête de Souccot, avertit que les cabanes rituelles dans lesquelles de nombreux Juifs célèbrent la fête constituent un « grave danger » pour la propagation du coronavirus.

Souccot, est l’une des trois fêtes de pèlerinage prescrites par la Torah, au cours de laquelle on célèbre dans la joie l’assistance divine reçue par les enfants d’Israël lors de l’Exode et la récolte qui marque la fin du cycle agricole annuel. Pendant la huitaine de jours que dure la fête, les juifs doivent résider, a minima y manger, dans une cabane, une soucca. D’où le nom de “souccoth”, pluriel de soucca. Ces cabanes sont souvent réalisées par les familles elles-mêmes.
Date : ven. 2 oct. 2020 – ven. 9 oct. 2020
Signification : Fête joyeuse commémorant l’Exode et la fin de l’année agricole
Autre(s) nom(s) : « Fête de la récolte » (חַג הָאָסִף); « La Fête » (הֶחָג)
Nom officiel : Hag HaSouccot (hébreu: חַג הַסֻּכּוֹת « Fête des Cabanes »)
Finit : le 22 tishrei (le 21 en terre d’Israël)
Type : biblique (historique/agricole)
Partager :