Partager :

Le géant danois du transport maritime Maersk a déclaré qu’il allait désormais transporter du fret maritime entre les Émirats arabes unis et Israël, un signe supplémentaire d’activité qui s’est ouvert après que les deux pays ont établi des liens complets et signé un accord historique visant à normaliser leurs relations, marquant ainsi un grand développement de la collaboration économique et mettant fin à l’interdiction du commerce entre l’État arabe du Golfe et Israël.

« Nous avons ouvert l’acceptation des cargaisons entre les EAU et Israël suite à la levée du boycott », a déclaré un porte-parole de Maersk.

Maersk, la première ligne de conteneurs au monde, a déclaré que tout commerce serait destiné au transbordement où un service Maersk existant reliant Port Saïd en Égypte aux ports israéliens de Haïfa et Ashdod serait également relié à des cargaisons de conteneurs provenant de Jebel Ali et d’Abu Dhabi aux EAU.

La semaine dernière, DP World de Dubaï a déclaré qu’il s’associait à un groupe israélien pour faire une offre pour l’un des deux principaux ports israéliens et pour examiner l’ouverture d’une ligne maritime directe entre les deux pays du Moyen-Orient.

Source : Alarabiya & Israël Valley

 

Partager :