Partager :
Emmanuel Macron et son épouse Brigitte ont adressé vendredi 2 octobre un message d’«amitié» et souhaité «un prompt rétablissement» à Donald et Melania Trump, testés positifs au Covid-19, a annoncé l’Elysée.
Kim Jong Un et Netanyahou, premiers fans du Président américain, sont inquiets. Donald Trump, testé positif à la covid-19, a été admis vendredi soir dans un hôpital militaire, tout en assurant, dans un bref message vidéo, aller « très bien ». À un mois de l’élection, le président de la première puissance mondiale a quitté la Maison Blanche sans un mot, en portant en masque, pour rejoindre en hélicoptère l’hôpital Walter Reed, dans la banlieue de Washington.
Selon letelegramme.fr :
« Je veux remercier tout le monde pour l’incroyable soutien (…). Je pense que je vais très bien, mais nous allons nous assurer que les choses se passent bien », a-t-il déclaré dans un message vidéo publié sur Twitter peu après son départ.
Selon sa porte-parole, Kayleigh McEnany, cette hospitalisation, qui devrait durer « quelques jours », a été décidée « dans un souci d’extrême prudence » et sur recommandation d’experts médicaux. Donald Trump y travaillera « depuis les bureaux présidentiels » que comporte l’hôpital Walter Reed, a-t-elle précisé. Kayleigh McEnany a indiqué un peu plus tard dans un communiqué qu’après consultation avec des spécialistes, Donald Trump recevait l’antiviral remdesivir. Le président « n’a pas besoin d’un supplément d’oxygène », a-t-elle ajouté.
Trump est traité par un médicament expérimental 
Sean Conley, le médecin du président, a indiqué qu’il lui avait été injecté une dose du cocktail expérimental développé par la société de biotechnologie Regeneron, et qui a donné des résultats préliminaires encourageants dans des essais cliniques sur un petit nombre de patients.
Il a reçu la plus forte dose, 8 grammes. Donald Trump prend également du zinc, de la vitamine D, de la famotidine, de la mélatonine et de l’aspirine. Les anticorps de synthèse sont fabriqués en laboratoires et, injectés dans le corps d’un patient, fondent sur le virus pour le neutraliser comme est censé le faire le système immunitaire.
La semaine dernière, Regeneron a annoncé que dans un essai sur 275 patients, le cocktail avait réduit la quantité de virus chez les patients infectés non hospitalisés et accéléré leur rétablissement. Regeneron a reçu plus de 600 millions de dollars du gouvernement américain pour développer ce traitement.
Kim Jong Un souhaite à Trump de se rétablir « le plus tôt possible »
Le leader nord-coréen Kim Jong Un a envoyé un message au président américain Donald Trump, testé positif au coronavirus, afin de lui souhaiter de se rétablir « le plus tôt possible », a annoncé samedi l’agence d’Etat KCNA. « Il a exprimé sa sympathie au président et à la Première dame », selon KCNA. « Il a dit espérer sincèrement qu’ils se rétabliraient le plus tôt possible. Il espère qu’ils surmonteront cela. Il leur a envoyé des salutations chaleureuses », a ajouté l’agence officielle.
Partager :