Partager :

Face à la pression financière, le Musée d’art islamique de Jérusalem vendra une partie de sa collection historique en octobre par l’intermédiaire de Sotheby’s Londres.

Selon le Times of Israel: « Près de 200 objets d’art islamique provenant des réserves du musée et 60 horloges et montres de sa collection permanente seront vendus les 27 et 28 octobre afin d’augmenter les revenus du musée et d’éviter de futurs problèmes financiers, a annoncé le directeur du musée, Nadim Sheiban.

« Nous avons examiné les pièces les unes après les autres et pris des décisions très difficiles », commente M. Sheiban, qui a travaillé avec son conservateur en chef et un consultant extérieur en art islamique pendant près de trois ans. « Nous ne voulions pas nuire au cœur et au prestige de la collection ».

C’est un geste très inhabituel et inquiétant, a réagi Gideon Avni, qui dirige la division archéologique de l’Autorité israélienne des antiquités.

« Cela commence avec un musée et dans notre situation actuelle, cela pourrait se produire avec d’autres musées », craint-il. « Les professionnels des musées doivent crier et dire que le gouvernement doit intervenir et aider. Ces objets ont de la valeur. Où en sommes-nous arrivés si un musée doit vendre ce qu’il a à exposer ? ».

Il n’est pas si rare qu’un musée vende des œuvres qui sont soit des doubles, soit dans ses réserves, a répondu un porte-parole de Sotheby’s ».

Source : https://fr.timesofisrael.com
Partager :