Partager :
Après les accords de paix signés entre les Emirats Arabes Unis et le Bahreïn avec Israël il y a quelques semaines et suite aux affirmations des responsables israéliens et américains que d’autres pays arabes figurent dans la liste des potentiels normalisateurs qui sera annoncée prochainement,  les médias en Israël et aux Etats Unis ont circulé des informations à propos d’une normalisation prévue entre le Koweït et l’état hébreu, surtout après que le président américain a indiqué cela dans une déclaration de presse de la Maison Blanche à l’occasion de l’hommage au Cheikh Sabah Ahmed Al Sabah, qui se fait soigner aux Etats Unis, et où son fils a assisté à sa place.


Il a déclaré que les koweïtiens sont très excités à l’idée de signer des accords de paix avec Israël, les Emirats et le Bahreïn, ce qui a laissé entendre qu’il rejoindront bientôt la liste des normalisateurs.
Des responsables koweïtiens ont déclaré à des journaux koweitiens depuis à peu près un mois que la politique du Koweït envers Israël ne changera pas malgré les relations tièdes entre l’état hébreu et les pays du golfe.
Les nouvelles de normalisation ont causé des campagnes facebook la rejetant, tandis que les imams et les savants religieux ont averti contre la provocation du peuple koweitien et contre la prise de décisions qui s’opposent à la “volonté publique”.
Des organisations koweïtiennes ont réclamé l’adoption d’une loi qui criminalise la normalisation.
Des députés parlementaires koweïtiens, dont le président, ont demandé d’accélérer les projets de loi relatifs au boycott d’Israël et d’interdire toutes formes de coopération avec l’état avant Novembre prochain. Des médias israéliens et américains ont circulé les noms de plusieurs pays qui pourront potentiellement suivre l’élan des Emirats et du Bahreïn et d’accepter de nouer des relations avec Israël, dont le  Maroc, le Sudan et l’Oman.
Trump a également annoncé, à la fin de la cérémonie officielle de la signature des accords de paix entre le Bahreïn, les Emirats et l’Israël à la Maison Blanche, qu’il s’attend à la normalisation de 9 autres pays, dont l’Arabie Saoudite.
Malgré la circulation de nouvelles concernant la normalisation du Maroc avec l’état hébreu, les responsables officiels ont préféré se taire au lieu de commenter sur ces rumeurs propagées par des médias crédibles, que ce soit en Israël ou aux Etats Unis.

Source Morocco Jewish Times

Partager :