Partager :

Le département du Commerce des États-Unis (DoC) a annoncé vendredi 18 septembre que TikTok et WeChat seront bannies du pays dès dimanche 20 septembre. Aucun utilisateur ne pourra télécharger ces applications. Une mesure qui fait suite aux divers engagement de Donald Trump pour la sécurité nationale. Les israéliens n’ont aucune intention de suivre les américains.

Selon (1) : « TikTok et Wechat bannie le dimanche 20 septembre 2020.

Pour l’instant, TikTok va bénéficier d’un traitement de faveur. En effet, l’application ne pourra plus être téléchargée, mais elle continuera de fonctionner pendant plusieurs semaines. Jusqu’au 12 novembre, les internautes pourront continuer de mettre des vidéos en ligne, et les annonceurs de diffuser des publicités. Le DoC qualifie de « cruciaux » ces services de l’application de ByteDance, certainement du fait de la période électorale.

Twitter renforce la sécurité des comptes des politiciens

Pour WeChat, le sort est loin d’être le même. Dès dimanche, la super-application de messagerie créée par Tencent sera totalement bloquée. Impossible de l’utiliser.

Ce nouveau sursit accordé à TikTok ne va faire qu’accentuer les tensions autour de sa situation. Donald Trump a imposé à ByteDance de céder en partie son réseau social à une société américaine. Sans cela, le même sort que WeChat lui serait réservé. Si Microsoft a été écarté, Oracle étonnamment bien positionné pour reprendre elles rennes de l’application ».

(1) siecledigital.fr

Partager :