Partager :

Quantum Machines, une startup spécialisée dans le matériel et les logiciels destinés aux ordinateurs quantiques a annoncé il y a quelques mois avoir levé 17,5 millions de dollars de capital-risque le 19 mars. Cet argent doit servir à étoffer l’équipe de la Startup.

Rendre accessible l’informatique quantique

Quantum Machines est né en 2018, dans l’esprit de trois doctorants en physique de l’institut Weizmann, en Israël : Itamar Sivan, Yonatan Cohen et Nissim Ofek. La startup est spécialisée dans le développement de matériel et logiciels pour ordinateurs quantiques, destinés à les rendre plus accessibles. « Nous construisons des systèmes qui exploitent les processeurs quantiques et leur permettent de réaliser leur potentiel », a expliqué à VentureBeat Itamar Sivan, l’un des cofondateurs.

L’entreprise a développé une plateforme d’orchestration quantique. En clair, elle fournit aux chercheurs et équipes de développement des outils nécessaires pour exécuter des expériences et des algorithmes quantiques complexes. « La plate-forme d’orchestration, que nous avons introduite il y a quelques mois, est une plate-forme de système matériel et logiciel qui permet de coder très facilement des algorithmes très complexes, et elle orchestrera ensuite ces algorithmes sur le processeur quantique » abonde Itamar Sivan.

C’est Avigdor Willenz et Harel Insurance qui ont mené la levée de fonds. Avigdor Willenz est un entrepreneur connu pour avoir vendu en décembre dernier sa société Habana Labs à Intel Corp (qui a développé une puce pour contrôler les ordinateurs quantiques) pour 2 milliards de dollars. Il a également vendu des entreprises à Marvell, Amazon et Cisco. Selon lui, « La course aux ordinateurs quantiques commerciaux est l’un des défis technologiques les plus passionnants de notre génération ».

Les ordinateurs quantiques utiles arriveront peut-être d’ici deux, trois ans

Les 17,5 millions de dollars récoltés doivent permettre à la startup d’étoffer son équipe de près de 30 personnes, pour moitié des physiciens. À terme l’ambition de Quantum Machines est décrite par Itamar Sivan, « passer de la physique expérimentale à un ordinateur réel et utile ». Selon les prévisions du cofondateur de la startup, « Nous prévoyons que dans quelques années, peut-être dans deux ou trois ans, nous verrons des ordinateurs quantiques utiles ». Selon certaines prévisions, le marché de l’informatique quantique pèsera 1000 milliards de dollars en 2035.

Source : siecledigital.fr

Partager :