Partager :
Un analyste anglo-pakistanais a déclaré qu’il s’attend à ce que le Pakistan suive les pays arabes du Golfe et normalise ses relations avec Israël, a rapporté lundi Israël Hayom.

Noor Dahri, fondateur et directeur exécutif de Islamic Theology of Counter-Terrorism, un groupe de réflexion basé au Royaume-Uni, a déclaré à Israel Hayom que de nombreux autres pays arabes pourraient suivre les traces des Émirats arabes unis et de Bahreïn qui ont annoncé la normalisation des liens avec Israël.

«Les accords de paix des Émirats arabes unis et de Bahreïn avec Israël ne sont qu’une porte [pour eux] pour ouvrir davantage de relations diplomatiques, commerciales et stratégiques avec Israël», a-t-il déclaré.

«De nombreux pays attendent leur mandat pour adhérer à l’accord, comme Oman, le Soudan, le Maroc et l’Arabie saoudite.»

Dans le même temps, il a souligné les bonnes relations du Qatar avec Israël, notant que cela pourrait être une incitation à établir des relations officielles à l’avenir. Doha a négocié des pourparlers entre les factions terroristes palestiniennes dans la bande de Gaza et fournit une aide aux Palestiniens avec l’approbation d’Israël.

«Nous ne devons pas oublier qu’en dépit de la vive tension politique entre le Qatar et les autres membres du CCG [Conseil de coopération du Golfe], Israël a déjà maintenu de bonnes relations mutuelles avec le Qatar et il ne fait aucun doute que le Qatar pourrait rejoindre l’accord de paix avec Israël plus tôt ou plus tard », dit-il.

«Le Pakistan n’a pas non plus complètement fermé la porte, mais ses intérêts nationaux ne lui permettent pas d’annoncer des relations ouvertes avec l’État juif.»

Il a déclaré que «les deux États entretiennent des relations de renseignement et militaires depuis des décennies», affirmant que «le Pakistan n’a jamais considéré l’État juif comme son ennemi mais pourrait établir des relations conditionnelles avec lui à l’avenir, après les accords arabes».

Pendant ce temps, le Premier ministre pakistanais Imran Khan a insisté sur le fait que si tout le monde normalisait ses relations avec Israël, le Pakistan ne le ferait jamais.

«Nous ne pouvons pas prendre une décision qui va à l’encontre des aspirations de la nation palestinienne opprimée», a-t-il déclaré.  «Nous continuerons d’appuyer la résolution équitable de la question palestinienne.»

« Si le monde entier veut reconnaître Israël, Islamabad ne le ferait pas et ne prendrait jamais une décision contraire aux souhaits du peuple palestinien », a déclaré Khan hier à la chaîne d’information télévisée 92 News en ourdou.

Il a conclu:  «Tant qu’une solution juste à la question palestinienne n’est pas trouvée, toute reconnaissance du régime israélien est exclue. Comment pouvons-nous accepter de normaliser avec eux alors que les principaux partis palestiniens ne l’acceptent pas? »

Source Alnas, adapté par Quoide9Israel.

Partager :