Partager :

Le premier essai du vaccin de l’Institut biologique de Ness Ziona aura lieu en Octobre dans les hôpitaux Sheba et Hadassah. Cent volontaires dont le recrutement sera définitif les jours prochains, recevront, le vaccin.

Première phase, vérification sur la  sécurité du vaccin. S‘il s’avère qu’il n’a aucun effet secondaire significatif, les essais seront étendus à des centaines de nouveaux volontaires. Le vaccin israélien développé à l’Institut biologique de Ness Ziona est un vaccin actif qui stimule le système immunitaire de l’organisme à agir contre le virus.

Le vaccin est basé sur un virus actif considéré comme inoffensif pour l’homme, qui a été conçu pour que sa coquille contienne la protéine du virus corona. L’injection du virus fabriqué dans le corps est censée enseigner au système immunitaire comment produire des anticorps contre le virus.

L’institut a d’abord annoncé la fin du développement du vaccin en juin de cette année. Selon un rapport de la presse professionnelle, les hamsters qui l’ont reçu et ont été exposés au corona n’ont pas développé la maladie.

Maintenant que les phases expérimentales chez les animaux de laboratoire sont terminées avec succès, la phase des essais cliniques chez l’homme va commencer.

L’expérience durera plusieurs semaines, et si elle est couronnée de succès – c’est-à-dire qu’aucun effet secondaire significatif n’est retrouvé chez ceux qui la reçoivent – elle sera étendue à des centaines de participants.

L’essai nécessite toujours l’approbation d’un comité du ministère de la Santé, qui n’a pas encore été reçu, mais les hôpitaux se préparent déjà à recruter des volontaires «jeunes et en bonne santé» qui recevront le vaccin dans les muscles, les mains ou les fesses, de manière ponctuelle. La recherche de volontaires aura lieu dans les prochains jours.

Les deux hôpitaux ont été sélectionnés pour cette tâche car ils disposent de grands centres d’essais cliniques. Dans les prochaines étapes, le cas échéant, le cercle sera élargi à un plus grand nombre d’hôpitaux. Les volontaires qui recevront le vaccin feront l’objet d’un suivi médical pendant un an, et dans le cadre de l’expérience, ils seront également payés pour cela. Des sources à l’hôpital ont déclaré qu’ils préparaient un grand pool de volontaires altruistes, qui pourront participer aux trois phases des essais prévus.

« Dans les semaines à venir, l’essai clinique du vaccin Corona, qui a été développé à l’Institut biologique de Ness Ziona, débutera dans les prochains jours », a confirmé hier soir le professeur Zeev Rothstein, directeur de l’hôpital Hadassah. Prêt à servir de site d’essai et à respecter toutes les règles requises, y compris les rapports aux autorités mondiales, y compris la FDA américaine.

Le personnel de l’hôpital est prêt pour l’essai, y compris les installations spéciales nécessaires pour la première phase de l’essai. Si elle est sélectionnée pour cette tâche, l’équipe sera dirigée par le professeur Yossi Karko, qui possède une vaste expérience dans la conduite de telles expériences, y compris des rapports aux autorités réglementaires. Nous serons également prêts à recevoir une supervision externe pour suivre le déroulement de l’expérience, afin de favoriser l’enregistrement de l’expérience en question auprès des autorités compétentes.  »

Zeev Rothstein a noté qu’au même moment, le personnel de l’hôpital de Moscou a commencé à recruter des centaines de volontaires pour tester le vaccin russe contre le Corona, opération « Spoutnik 5 », afin de faire progresser l’approbation des autorités de régulation occidentales pour le vaccin, qui a été accueilli avec un grand scepticisme par la communauté scientifique mondiale. Zeev Rothstein a ajouté: « Nous espérons que l’expérience de « Spoutnik 5 » qui se déroule en Russie sera également approuvée pour exécution à l’hôpital Hadassah à Jérusalem. »

Source YNET.

http://www1.alliancefr.com

Partager :